a.
Dans lequel de ce deux passages y-t-il
ralentissement(le temps de la narration est égal ou est plus long que le temps de l’histoire)


b.
Montrez en citant le texte que le narrateur,
pour produire l’effet de ralentissement, détaille les actions et insère des notations descriptives






en quoi le temps
est-il important pour le personnage (situation, projet) ? Par quels procédés étudiés plus haut le
lecteur partage-t-il l’obsession du personnage ?


b…trois jours
s’écoulèrent, soixante- douze mortelles heures comptées minute par
minute ! ; Quel est l’effet produit sur le lecteur par cette expression ?






2



A QUELLE
suite vous attendez- vous ? Émettez deux hypothèses.







1

Réponses

2014-01-23T13:35:54+01:00
1.
a. 
Dans lequel de ces deux passages y-t-il  ralentissement ( le temps de la narration est égal ou est plus long que le temps de l’histoire) ?

Le temps de la narration est plus long que le temps de l'histoire dans la deuxième partie, lorsque Dantès perçoit à nouveau le bruit. On devine bien qu'il est mobilisé, dans l'attente qu'il était de cet événement, et que son temps de réaction a pris moins de temps qu'il ne fallait pour le décrire.

b. Montrez en citant le texte que le narrateur,  pour produire l’effet de ralentissement, détaille les actions et  insère des notations descriptives.

" Trois jours s'écoulèrent, soixante-douze mortelles heures comptées minute par minute." En une phrase, l'auteur décrit la longueur de l'attente de Dantès.
Ensuite, l'auteur énumère les différentes réactions de Dantès et le cheminement de sa réflexion, jusqu'à la solution du problème pour laquelle il a opté.


c.en quoi le temps  est-il important pour le personnage (situation, projet) ?  Par quels procédés étudiés plus haut le lecteur partage-t-il l’obsession du personnage ?

Le temps est important car c'est une dimension qui disparaît en prison. Elle réapparaît subitement lorsque Dantès capte un bruit anormal et s'attache à le voir réapparaître.
Le lecteur est impliqué par le procédé de focalisation interne qui le rattache au héros du roman : il vit ce que vit Dantès. 


d…"trois jours  s’écoulèrent, soixante- douze mortelles heures comptées minute par
minute !" ; Quel est l’effet produit sur le  lecteur par cette expression ?

Cette expression traduit pour le lecteur un étirement du temps compté non en heurs, mais en minutes et cela pendant trois jours.


 2. A quelle suite  vous attendez- vous ?  Émettez deux hypothèses.
a. la suite souhaitée, par solidarité avec le héros dont on connaît les préoccupations: il arrive finalement à desceller une première pierre à temps et convaincre le fugitif de le laisser l'accompagner; il possède éventuellement des informations qui pourraient être utile à l'autre de telle façon qu'il accepte.
b. Il n'arrive pas à desceller une pierre à temps ou à convaincre l'autre fugitif de le laisser l'accompagner. Dans les deux cas, il restera prisonnier mais deviendra-t-il un traître?