Lire et répondre aux questions suivantes :
Texte B:

"Nana, courtisane qui a eu à ses pieds toutes les gloires du Second Empire, finit atteinte par la syphilis.
Nana restait seule, la face en l'air, dans la clarté de la bougie. C'était un charnier, un tas d'humeur et de sang, une pelletée de chair corrompue, jetée là, sur un coussin.
Les pustules avaient envahi la figure entière, un bouton touchant l'autre ; et, flétries, affaissées, d'un aspect grisâtre de boue, elles semblaient déjà une moisissure de la terre sur cette bouillie informe où l'on ne retrouvait plus les traits. Un œil, celui de gauche, avait complètement sombré dans le bouillonnement de la purulence ; l'autre, à demi ouvert, s'enfonçait, comme un trou noir et gâté. Le nez suppurait encore.
Toute une croûte rougeâtre partait d'une joue, envahissait la bouche qu'elle tirait dans un rire abominable. Et, sur ce masque horrible et grotesque du néant, les cheveux, les beaux cheveux, gardant leur flambée de soleil, coulaient en un ruissellement d'or.
Vénus se décomposait.

Questions :

1) relevez les procédés qui signalent la déchéance physique de Nana
2) sur quels contrastes reposent les deux dernières phrases du portrait ?

1

Réponses

2014-01-07T19:51:15+01:00
2) les contrastes: beauté et laideur 

voici ce qui se rapporte aux 2 mots


beauté : beaux cheveux , flambée de soleil, ruissellement d'or ,vénus

laideur: croûte rougeâtre, rire abominable,masque horrible et grotesque, se décomposait


1) procédé donc mots et expressions

dans un premier temps le nom de la maladie est énoncé , et ensuite , on décrit tout ce qu'elle fait comme ravage sur un corps humain.
On peut noter que la déchéance physique dans ce texte n'est décrite qu'au niveau du visage.

syphilis: maladie sexuellement transmissible qui peut déformer une personne
ce qui se passe pour Nana
groupe de mots , mots et comparaisons
: tas de tumeur et de sang
 pustules SUR TOUTE LA FIGURE, boutons,on ne retrouvait plus ses traits, le nez suppurait , croûte rougeâtre, œil à demi ouvert, autre œil qui a sombré dans la purulence.
 comparaisons: comme un trou noir et gâté, moisissure de la terre

Voilà, à plus.