Ex4 a-Dans chaque phrase, soulignez la subordonnée. b-Indiquez la classe grammaticale de la subordonnée.

1-Fatima prétend que tu préfères Hakim à moi !
2-C'est un enfant qui est vraiment sage comme une image.
3-Je pense que tu as raison.
4-Jane, dont je t'avais parlé, viendra avec nous en vacances.
5-Personne, n'a supposé que cela pouvait être à toi.

URGENT !

Ex5. Même exercice.Mais attention aux subordonnées interrogatives indirectes.

1-Je sais bien que tu vas m'aider.............. 2-Le pull que tu m'as offert me plaît vraiment beaucoup..............3-Je viendrais dès que je pourrais..........4-Maman a acheté ce gâteau à la pâtisserie qui vient d'ouvrir.....5-Louknès est venu pour voir si tout est prêt....

Ex6. Indiquez la classe grammaticale et la fonction des subordonnées en gras et justifiez votre réponse.

1-Pendant que Maribou battait les oeufs, Alex mangeait directement dans le plat........................................
2-C'est une idée qui ne m'était jamais venue à l'esprit avant !............................
3-Je songeais que j'aimerais bien qu'il arrive quand la porte s'ouvrit .....................
4Elle avait choisi une tapisserie dont la couleur était affreuse................
5-Il faudra que nous nous renvoyions pour regarder cette vidéo....................

Ex7 Indiquez la nature et la fonction de chaque subordonnée en gras.

Une bande de terre nue restait à traverser pour gagner le bord du fleuve.Ils se mirent à courir, et dès qu'ils eurent atteint la berge, ils se blottirent dans les roseaux secs. Morissot colla sa joue par terre pour écouter si on ne marchait pas dans les environs. Il n'entendit rien.Ils étaient bien seuls, tout seuls.Ils se rassurèrent et se mirent à pêcher. Ils introduisaient délicatement les poissons dans une poche de filet à mailles très serrées,qui trempait à leurs pieds. Et une joie délicieuse les pénétrait, cette joie qui vous saisit quand on retrouve un plaisir aimé dont on est privé depuis longtemps.

TRÈS TRÈS TRÈS URGENT SVP :)

1

Réponses

2014-01-05T20:05:40+01:00
Ex4 a-Dans chaque phrase, soulignez la subordonnée. b-Indiquez la classe grammaticale de la subordonnée.
1-Fatima prétend que tu préfères Hakim à moi ! (préposition subordonnée conjonctive introduite pas "que")
2-C'est un enfant qui est vraiment sage comme une image. (préposition subordonnée relative qui représente la groupe nominal "l'enfant";  "qui" pronom relative représentant "l'enfant")
3-Je pense que tu as raison. (préposition subordonnée conjonctive introduite pas "que")
4-Jane, dont je t'avais parlé, viendra avec nous en vacances. (Préposition subordonnée , le pronom relative qui représente le groupe nominal "Jane" et est COI du verbe "parler
5-Personne, n'a supposé que cela pouvait être à toi. (preposition subordonnée relative introduite par la locution ne que

URGENT !

Ex5. Même exercice.Mais attention aux subordonnées interrogatives indirectes.

1-Je sais bien que tu vas m'aider.............. 2-Le pull que tu m'as offert me plaît vraiment beaucoup..............3-Je viendrais dès que je pourrais..........4-Maman a acheté ce gâteau à la pâtisserie qui vient d'ouvrir.....5-Louknès est venu pour voir si tout est prêt....

Ex6. Indiquez la classe grammaticale et la fonction des subordonnées en gras et justifiez votre réponse.

1-Pendant que Maribou battait les oeufs, Alex mangeait directement dans le plat........................................
2-C'est une idée qui ne m'était jamais venue à l'esprit avant !............................
3-Je songeais que j'aimerais bien qu'il arrive quand la porte s'ouvrit .....................
4Elle avait choisi une tapisserie dont la couleur était affreuse................
5-Il faudra que nous nous renvoyions pour regarder cette vidéo....................

Ex7 Indiquez la nature et la fonction de chaque subordonnée en gras.

Une bande de terre nue restait à traverser pour gagner le bord du fleuve.Ils se mirent à courir, et dès qu'ils eurent atteint la berge, ils se blottirent dans les roseaux secs. Morissot colla sa joue par terre pour écouter si on ne marchait pas dans les environs. Il n'entendit rien.Ils étaient bien seuls, tout seuls.Ils se rassurèrent et se mirent à pêcher. Ils introduisaient délicatement les poissons dans une poche de filet à mailles très serrées,qui trempait à leurs pieds. Et une joie délicieuse les pénétrait, cette joie qui vous saisit quand on retrouve un plaisir aimé dont on est privé depuis longtemps.
Peut-tu m'aidée pour les exercice 5,6 & 7 ?