Réponses

2013-12-15T18:39:12+01:00
Frida KhaloNée en 1907, Frida Khalo sera atteinte de  poliomyélite dès l’enfance puis, à 17 ans, c’est un dramatique accident d’autobus qui lui brisera le bassin et la colonne vertébrale en trois parties. Toute sa vie elle endurera de terribles souffrances. Immobilisée de longs mois la peinture deviendra son seul refuge. A 22 ans elle se marie avec Diego Rivera, peintre muraliste majeur de la révolution mexicaine. Il est de 21 ans son ainé. Sa vie conjugale tumultueuse et sa souffrance physique feront de son parcours une succession d’épreuves qui inspirera une œuvre forte à la beauté singulière.
Quand Frida Khalo meurt en 1954 à 47 ans elle est mondialement reconnue. 
L'oeuvre de cette artiste est marquée par sa sincérité et son authenticité. La plupart des autoportraits de Frida Khalo, (plus de 70) traitent de sa souffrance physique mais aussi psychologique. 
Ainsi dans cet autoportrait Frida Kalho s’est représentée avec un collier d’épines qui lui blesse le cou, rappelant ainsi la couronne du Christ démêlée.  A ce collier est suspendu un colibri mort qui fait écho à ses sourcils. Le colibri, dans la croyance mexicaine, est gage de chance en amour. En revanche le chat noir derrière elle symbolise le malheur, la malchance, la tristesse.  Le singe, un cadeau de Diego, est son animal de compagnie. 
Les papillons qui virevoltent autour d’elle veulent croire en la résurrection et l’espoir. 
Derrière elle, des plantes tropicales évoquent son pays natal : le Mexique.
Paradoxalement, le visage n’exprime pas de sentiments, le regard est insondable, les paupières sont lourdes, la moustache exagérée (une façon de nier sa féminité bafouée). Seuls les éléments placés autour d’elle traduisent son moi intérieur. 
La pose est frontale, directe, le spectateur pris à témoin est mal à l’aise. 

Ce tableau, réalisé en 1940 (peut être en 1939) a été inspiré par son divorce d’avec Diego Rivera intervenu en 1938.