Exercice 6 p. 144 : Transposez les paroles de Mme de la Trave au style indirect, en les introduisant par Elle reconnaissait que... Vous serez particulièrement attentif à la concordance destemps.Le bruit commençait de courir que le sentiment maternel n'étouffait pas Thérèse. Mais Mme de la Trave assurait quelle aimait sa fille à sa manière: «Bien sûr, il ne faut pas lui demander de surveiller son bain ou de ranger ses couches: ce n'est pas dans ses cordes; mais je l'ai vue demeurer des soirées entières, assise auprès du berceau, se retenant de fumer pour regarder la petite dormir... D'ailleurs, nous avons une bonne très sérieuse; et puis Anne est là; ah ! celle-là, je vous jure que ce sera une fameuse petite maman... »F. Mauriac, Thérèse Desqueyroux, éd. Grasset, 1927.Exercice 2 p. 144 : Le style indirect. Distinguez dans ces phrases les paroles rapportées au style direct de celles rapportées au style indirect. Relevez à chaque fois le verbe qui les introduit.1. Il va de soi que mon père était rigoureusement antiféministe. [...] Quand il déclara: «Vous mes petites, vous ne vous marierez pas, il faudra travailler», il y avait de l'amertume dans sa voix. 2. Ma cousine Jeanne était peu douée pour les études, mais très souriante et très polie; mon père répétait à qui voulait l'entendre que son frère avait une fille délicieuse. 3. Mon père disait autrefois que lorsque j'aurais dix-huit ans, il m'interdirait encore les Contes de François Coppée. 4. «Quel dommage que Simone ne soit pas un garçon : elle aurait fait Polytechnique». J'avais souvent entendu mes parents exhaler ce regret. 5. Ma mère me rapporta à la fin que Jacques s'étonnait de ne plus me voir.

1

Réponses

2013-12-12T00:27:13+01:00
Le bruit commençait de courir que le sentiment maternel n'étouffait pas Thérèse. Mais Mme de la Trave assurait quelle aimait sa fille à sa manière. Elle reconnaissait qu'il   ne fallait pas lui demander de surveiller son bain ou de ranger ses couches  car ce n'était pas dans ses cordes; mais qu'elle l'avait vue demeurer des soirées entières, assise auprès du berceau, se retenant de fumer pour regarder la petite dormir...et que d''ailleurs, elles avaient une bonne très sérieuse; Anne. Elle  jurait  que celle-là ce serait une fameuse petite maman..
Exercice 2 p. 144 : Le style indirect.  Distinguez dans ces phrases les paroles rapportées au style direct de celles rapportées au style indirect. Relevez à chaque fois le verbe qui les introduit



.1. Il va de soi que mon père était rigoureusement antiféministe. [...] Quand il déclara: «Vous mes petites, vous ne vous marierez pas, il faudra travailler», il y avait de l'amertume dans sa voix.(DISCOURS DIRECT)
 2. Ma cousine Jeanne était peu douée pour les études, mais très souriante et très polie; mon père répétait à qui voulait l'entendre que son frère avait une fille délicieuse
(DISCOURS INDIRECT°°)
. 3. Mon père disait autrefois que lorsque j'aurais dix-huit ans, il m'interdirait encore les Contes de François Coppée  DISCOURS INDIRECT
. 4. «Quel dommage que Simone ne soit pas un garçon : elle aurait fait Polytechnique». J'avais souvent entendu mes parents exhaler ce regret.DISCOURS DIRECT
 5. Ma mère me rapporta à la fin que Jacques s'étonnait de ne plus me voir.DISCOURS INDIRECT
LES VERBES EN GRAS SONT LES VERBES INTRODUCTEURS