Aider moi svp 10 points


DOC1
Critique de la société d’ordres


En france , la société est divisée en trois ordres
inégalitaires: le clergé la nobless et le tiers état. Les deux premiers (3% de
la population ) concentrent richesse , pouvoir et privilèges , don’t celui de ne
payer pas plupart des impôts.

((Jusqu’ici je n’ai points distinqué les états , les rangs,
les fortunes parce que l’Homme est le même des tous les états. Le riche n’as
pas l’estomac plus grand que le pauvre et ne digère pas mieux que lui. Le maître
n’a pas les bras plus longs ni plus forts que ceux de sonesclave . un grand n’est
pas plus grand qu’un homme de peuple . vous vous fier à l’ordre ectuel de le
société sans songer que cet ordre est sujet à des révolutions inévitables .))



Jean-Jacques Rousseau , Emile ou De l’Education, 1762





1) expliquez quel est “l’ordre actuel de la
société “ don’t parle l’auteur à la fin du texte .


2) Quel est
l’avenir de cette société selon lui ? pourquoi?



DOC2


Intolérance


(( l’instruction , la persuasion et la prière ,
voilà les seuls moyens légitimes d’étendre le religion . tout moyens qui excite
le haine , l’indignation et le mépris et imprie . tout moyen qui tendrait à
soulever les hommes à armer les nations et tremper le terre de sang , est impie.
Si vous criez “ c’est moi qui ai la vérité de mon côté”, je crienai aussi haut
que vous” c’est moi qui ai la vérité de mon côté” ; mais je aujouterai “et qu’importe
qui se trompe ou de vous de moi , pourvu que la paix soit entre nous”))



Diderot, L’Encyclopédie

1) Quel est le but de cet ouvrage?


2) Quel eqt le moyen de faire vivre
ensemble les religions selon lui ? (citez lz texte )


3) Pourquoi l’auteur critique-t-il les religions ?



DOC3


Rousseau défend le souveraineté populaire


La puissance législative appartient au
peuple et ne peut appartenir qu’à lui . La loi et la déclaration de sa volonté
générale . Toute loi que le peuple n’a pas ratifiée est nulle . Pour assurer
les lois , il faut un gouvernement , mais le gouvernement n’est que le
représentant du peuple souverain.



D’aprés Rousseau, Du contrat social,
1762


1)
Pourquoi
peut-on dire que ce texte critique le pouvoir du roi?

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-12-01T04:22:34+01:00
DOC 1
1)  expliquez quel est “l’ordre actuel de la société “ dont parle l’auteur à la fin du texte .
Au moment où Rousseau parle de "l'ordre actuel" la révolution française n'a pas encore éclaté, or en 1962 le pouvoir était une monarchie composé de seulement 3 corps d'état, une majorité de population pauvre (le tiers état) qui paie des taxes sur tout et les impôts alors que les nantis 'le clergé et la noblesse" pour la plupart sont exemptés de taxes et détiennent tous les privilèges (la possession des terres, le pouvoir, l'autorité, la richesse, etc)

2) Quel est l’avenir de cette société selon lui ? pourquoi?
Cette société, selon Rousseau en 1762, ne peut qu'aboutir à une révolte du peuple affamé contre les riches qui ont toujours plus d'exigences. Un peuple se révolte inévitablement lorsque sa tolérance à l'injustice dépasse les limites du supportable. 

--------------------------------
DOC 2
1)      Quel est le but de cet ouvrage?
Le siècle des Lumières à vu naître un vaste projet mené par Denis Diderot, d'Alembert, Voltaire, Rousseau et autres intellectuels qui est celui de l'encyclopédie.
Cet ouvrage ayant pour but de rendre accessible à tous la connaissance jusqu'ici réservée au clergé et à la noblesse.

2)      Quel est le moyen de faire vivre ensemble les religions selon lui ? (citez le texte ) " l’instruction , la persuasion et la prière , voilà les seuls moyens légitimes d’étendre le religion"

3)      Pourquoi l’auteur  critique-t-il les religions ?
Le clergé a un fort pouvoir sur le tiers état car il a la connaissance alors que le peuple est ignorant. Par la peur le clergé détient le pouvoir de manipuler un peuple soumis à la sentence du divin. D'où la critique de Rousseau qui trouve ces méthodes inacceptables : quoiqu'il fasse le peuple est accusé d'être "impie".et condamné s'il ne se soumet pas à la volonté de Dieu, en réalité la volonté de ses représentants 'le clergé, ce que dénonce Rousseau. 

---------------------------------
DOC 3
1)    Pourquoi peut-on dire que ce texte critique le pouvoir du roi ?
Le roi est un monarque absolu et détient par conséquent tous les pouvoirs y compris le droit de vie et de mort sur ses sujets. Or Rousseau prône dans ce texte de donner au peuple le pouvoir de légiférer, d'exprimer sa volonté par un gouvernement composé de personnes qui représenteraient leurs intérêts. Ce concept de "contrat social" va manifestement à l'encontre de la monarchie absolue, pouvoir d'un seul homme dont le peuple est exclu de toute représentation et pas même consulté quelle que soient les décisions prises.