Pouvez-vous, s'il vous plaît, m'aider à faire mon devoir de SVT ?
Je n'y arrive vraiment pas !

Vous trouverez les questions ainsi que les documents correspondant en pièce jointes.

Merci d'avance.

1
Je veux bien m'en occuper mais plus tard car je dois partir. Tu auras peut-être les explications entre-temps!
D'accord il n'y a pas de soucis, j'attend votre aide avec impatience !

Réponses

2013-11-30T03:20:38+01:00
1. La cellule-œuf (organisme receveur) est prélevée de la souris femelle  pour recevoir une micro-injection d’ADN humain (organisme donneur)  prélevé sur le chromosome 17 contenant le gène de l’hormone de croissance. La  cellule-œuf est ensuite réimplantée dans l’utérus de la souris. Au sens plus large, l’homme est le donneur et la souris, l’organisme receveur.
2. La souris transgénique est de taille plus grande que la souris non-transgénique. Hypothèse : si les souris sont nées le même jour, l’une d’une mère dont l’appareil génétique a été modifié et l’autre, d’une mère qui n’a pas subi de manipulation, la différence de taille s’explique par la présence de l’information génétique donnée par l’ADN humain.  
3. L’électrophorèse révèle 5 types de molécules dans les cellules sanguines de la souris 1 tandis qu’elle ne montre que 4 types de molécules chez la souris 2.  La souris 1 est porteuse d’une molécule supplémentaire  correspondant  à l’hormone de croissance humaine.  
4. C’est l’ADN qui véhicule l’information génétique de l’hormone de croissance. Or, le procédé d’électrophorèse permet de mettre en évidence les molécules contenues dans les cellules sanguines des souris 1 et deux. Il indique clairement que les cellules portent 5 molécules dont une est en tout point parallèle à la molécule de l’hormone de croissance humaine isolée.  
5. L’ADN est le support moléculaire de l’information génétique, qui elle-même détermine les caractères héréditaires. L’expérience menée avec les souris 1 et 2 démontre bien par le procédé d’électrophorèse que la molécule de l’hormone de croissance humaine est présente chez la souris 1 mais aussi que l’information est exprimée, puisque la souris 1 a une taille plus importante que la souris 2. Ceci tend à démontrer l’hérédité de l’information génétique contenue dans l’ADN, de même que la présence de l’ADN dans toutes les cellules (dans l’expérience, ce sont les cellules sanguines qui ont été choisies)