Je dois faire un commentaire littéraire sur le poème Francis Ponge " La Valise ". Mai sje n'y arrive pas svp aidée moi !!!

J'ai reussi a trouver plusieurs chose à dire sur le poème mais je doit le faire en 2 parties et e n'arrive n'y arrive pas. Je sais pas comment les séparés il me faut deux thèmes.

Et quelque info sur le poème

1

Réponses

2013-11-29T16:43:41+01:00

Cette réponse est certifiée

×
Les réponses certifiées contiennent des informations fiables et sérieuses attestées par une équipe d'experts triés sur le volet. Brainly propose des millions de réponses de haute qualité, toutes soigneusement modérées par les membres les plus fiables de notre communauté, mais les réponses certifiées frôlent l'excellence.
Commentaire littéraire de Francis Ponge "La Valise"

Petite biographie :

Francis Ponge, ayant fait de grandes études littéraires, a très vite été reconnu comme écrivain poète, surtout après son recueil "Le parti pris des choses". Il a même eu la meilleure note sur une dissertation de philosophie sur "l'art de penser par soi-même) en 1915.


Introduction :

Francis Ponge pense que par les mots on ne peut pas tout dire, tout exprimer, il décide alors de faire comme s'il pouvait faire s'exprimer les objets en les décrivant à sa façon car par la poésie il peut réinventer le monde et le reproduire. Le rôle de sa poésie est : "l'objeux".

1)  L'existence de la valise :

a) La forme du texte :

 
Un grand paragraphe représente le corps de la valise, et le plus est destiné aux poignées, voir même le fond de la valise car la forme du poème s'adapte au fond.
On peut dire que Francis Ponge dessine ses poèmes, sa forme est calquée, ce qui lui facilite le poème en prose.

 b) Description réaliste de la valise :

Son cuir épais embaume (l'odorat), nickels brillent, plis blancs (chemises), couleur, matière, odeur. Beaucoup de "m", de "c" , la valise parlerait presque.

2) La valise vivante
:

 a) Telle une présence :

"Ma", adjectif possessif, valeur jolie. "M'accompagne", comme si c'est une personne. Ou "Ma compagne" : jeu de mots du verbe accompagner. « m' » touche le verbe, fort lien attachant. Présence du parfum (embaume), nickels brillent (yeux, vue, personnification), flatte le dos : se dit pour une personne.

 b) Tel un cheval :

Selle, brides, sangle, dessangle : rythme du cheval.
Encolure, cuir, selle, arnache.. (animalité du cheval, champ lexical du cheval)
"Comme un cheval" : comparaison
Polysémie (propriété d'un mot ayant plusieurs sens) des verbes : cheval + valise + personne (ex : sangler, embaumer (subjuguer), flatter).

Conclusion :

Ce poème est une invitation au voyage car il y a la forme d'une valise, les sons et les mots qui donnent vie à une valise, qui elle même permet au poète de voyager, c'est un symbole. Le poème est une réflexion...