Réponses

2013-11-28T14:24:39+01:00
Quand Staline s’impose comme le successeur de Lénine, il va éliminer tous ses concurrents dont Trotski, le dauphin de Lénine car trop brillant
intellectuellement, il pensait qu’il déconnecterait de la masse.
Staline était brutal et fou, et d'ailleurs lui-même se posait comme un fou qui était prêt a tuer pour garder le pouvoir. Il va alors décrédibiliser trotski et il va le faire tuer en 1940 par un pic à glace par des agents du KGB.
La planification politique va se développer avec la science des statistiques afin de mettre en place la « mesure de l’État » (E. Brian). On peut s’interroger sur le fait que Marx ait déjà écrit cette planification qui se rattache à sa théorie et  aux conditions historiques du moment. La planification n’a jamais été faite de façon textuelle et explicite. Marx et Engels n’ont jamais tracé de schéma théorique à ce sujet. De manière implicite cela engendre une économie organisée. Pour Marx, le principal mal du capitalisme est la propriété privée qui est détenue par les bourgeois qui ont les moyens de productions, la plus-value est inacceptable moralement et donc la propriété privée est condamnable. Il faut donc le supprimer en transférant la propriété privé vers l’État en la collectivisant.
Les dirigeants communistes qui arrivent au pouvoir envisagent des moyens pratiques pour appliquer les pratiques de Marx. Cela se concrétise par une abolition de la propriété privée au profit d’une propriété collective, la collectivisation, mais l’État s’approprie ces propriétés. Cette collectivisation est liée à une rigueur de l’organisation de la production ; c’est la planification : on va assigner des objectifs de production aux biens qui ont été collectivisés.
Staline est animé par le désir de faire mieux que les modèles capitalistes. Le Plan de Staline a pour objectif que la production industrielle double en 5ans, dans les années 30 il veut que la croissance industrielle soit de 23% / an. Les experts autour de lui vont adhérer a cette démeusure pour plaire au tyran.
Pour Staline il faut améliorer la production agricole, mais il a toujours beaucoup de méfiance envers les paysans et leur exige d'augmenter la production agricole. Très vite se pose la question, comment insiter les paysans à produire d’avantage ? Il y a deux courants idéologiques qui vont s’affronter : une aile modérée menée par BOUKHARINE qui ne veut pas collectiviser trop rapidement et laisser les paysans avoir leurs lopins de terres pour qu’ils vendent leurs surplus au fur et a mesure, et on arrivera à une collectivisation de ces terres. Il veut aussi développer des coopératives ( production en commun