Réponses

2013-11-28T00:31:12+01:00

Cette réponse est certifiée

×
Les réponses certifiées contiennent des informations fiables et sérieuses attestées par une équipe d'experts triés sur le volet. Brainly propose des millions de réponses de haute qualité, toutes soigneusement modérées par les membres les plus fiables de notre communauté, mais les réponses certifiées frôlent l'excellence.
Lorsque je suis arrivée à San Francisco la première fois, il faisait déjà nuit. J'étais épuisée du voyage aussi, je ne fis pas trop attention au taxi dans lequel je m'engouffrai avec pour seul espoir de voir un lit. Mais le chauffeur semblait être d'humeur bavarde et trop heureux d'avoir une cliente française, il me proposa de faire un petit tour. Il me dit qu'il approchait la fin de son service et qu'il allait de montrer un endroit du centre ville. Il arrêterait le compteur en entrant en ville pour le remettre ensuite à notre retour vers les faubourgs de San Francisco, dans la baie. J'étais certes un peu craintive mais le bonhomme semblait enthousiaste et je me laissai aller à mon instinct.  Il se passa 40 minutes de trajet pour rejoindre le centre-ville et j'eus du mal à entretenir la conversation.
Puis nous arrivâmes à l'endroit qu'il voulait me montrer : les lumières, intenses, coloraient les rues de toutes les couleurs et un nombre impressionnant de personnes convergeait vers l'endroit.
Le chauffeur de taxi me proposa une petite balade à pied. Pourquoi pas, tant que nous y étions?
Plus nous avancions, plus la foule était dense jusqu'au moment où nous arrivâmes sur une grosse artère. La, musique et danse costumée pour tout le monde! Le chauffeur m'expliqua que c'était le nouvel an chinois et que tout le quartier était en fête. En fait, le quartier semblait ne pas avoir de limites, tant il était étendu. Partout, des lumières, des lampions, des pétarades, des feux de rue et des échoppes. Il y avait de tout à vendre : des éventails colorés, des ballons, des masques, des robes de soie brodées, mais aussi de la nourriture odorante.  Le chauffeur m'indiqua un petit comptoir où se trouvaient paraît-il, les meilleurs nems du monde! Et ma foi, c'était vrai. La dégustation avait achevé de nous plonger dans la magie de l'endroit lorsque nous arrivâmes au croisement d'une autres artère importante. Et là, au beau milieu de chants et de sons de flûtes et tambourins, nous vîmes passer devant nous le dragon vert le plus fantastique que j'aie jamais vu. Il devait être porté par une dizaine d'hommes au moins, et se tortillait sur la largeur de la chaussée au son des rythmes endiablés. Ses yeux énormes surplombaient une gueule sauvagement ouverte sur une rangée de dents impitoyables. Il était suivi d'un cortège bigarré de musiciens, d'acteurs et de danseurs, chacun heureux d'oublier le quotidien pendant quelques heures.
Le quartier chinois de la mythique San Francisco s'était transformé pour quelques heures en théâtre grandeur nature et je ne sus comment remercier mon guide de m'en avoir fait profiter.
Plus tard, de ma petite chambre d'hotel surplombant la baie, j'observais les lumières magiques de la ville en contre-bas. Et je me dis que je commençais une bien belle aventure!