Bonsoir à tous, je suis en Terminal ES, et une dissertation de philosophie m'a été donnée à faire pour le mercredi 28 novembre 2013, le sujet étant : "Faut-il apprendre à aimer une oeuvre d'art ?", je n'arrive pas à cerner une problématique correct c'est-à-dire une problématique correspond au sujet dans le reprendre mot par mot et s'en suit alors un plan qui colle à celle-ci, en sachant que j'ai déjà fais mon introduction... merci de votre aide, j'en serai très reconnaissant.

1

Réponses

2013-11-27T00:44:34+01:00
Tout dépend de ton intro et de tes convictions.
Faut-il apprendre à aimer une œuvre d'art?
Qui dit œuvre et art parle de liberté d'expression et de sensibilité. La sensibilité d'un artiste rencontrant la sensibilité d'un amateur peut produire des étincelles ..ou pas. Tout est alors une question d'esthétisme.
Mais quelles sont les conditions pour aimer une œuvre d'art? S'il ne FAUT pas l'aimer, on peut cependant en prendre le chemin en découvrant les codes esthétiques qui la régissent, la technique, l'histoire de sa création voire de son contexte historique. On peut alors la voir sous un regard neuf et l'apprécier plus pour ce qu'elle est que pour nos valeurs esthétiques propres.
Ceci est valable pour tous les styles et toutes les disciplines, littérature, peinture, sculpture, musique, danse.
Dans tous les cas, l'œuvre d'art est une expression d'artiste qui mérite le respect pour ce qu'elle représente: une vision du monde offerte à un auditoire. Que l'on y adhère ou non relève de la liberté individuelle.
L'auteur d'un pièce d'art va traduire ses émotions propres qui seront ou non comprises. Pense à des Van Gogh , Cézanne, Monet ou autres qui n'ont été que difficilement reconnus par leurs pairs. Quant au message à passer, lequel aurait réellement pu en parler? Et les discours de Dali, je ne les ai jamais compris!
En revanche, si ressentir une émotion ne s'apprend pas, le fait de la ressentir peut être magnifié par la connaissance du contexte de la production artistique que ce soit dans l'art lui-même ou l'étude de l'époque dans laquelle il s'inscrit. Et pour ceux qui ne ressentent rien, ce peut être l'occasion de porter un regard différent sur l'objet artistique. C'est là que la culture artistique intervient, à mon sens.
Je ne sais pas si ce commentaire est susceptible de t'aider à construire ta réflexion
Ton commentaire a justement rejoint ma réflexion du point de vue de la culture artistique, j'ai notamment pris l'exemple des peintres hyperréalistes des années 1960, ceux qui n'ont pas forcément de culture croient être en mesure de pouvoir juger leurs œuvres, alors qu'en réalité ils n'ont pas compris le sujet de l'œuvre.
J'espère que vous comprenez mon point de vue, la fatigue se fait sentir, encore merci de votre soutien
Avec plaisir!