Les conquérants

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,

Fatigués de porter leurs misères hautaines,

De Palos de Moguer, routiers et capitaines

Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal.

Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,

Et les vents alizés inclinaient leurs antennes

Aux bords mystérieux du monde Occidental.

Chaque soir, espérant des lendemains épiques,

L'azur phosphorescent de la mer des Tropiques

Enchantait leur sommeil d'un mirage doré ;

Où penchés à l'avant des blanches caravelles,

Ils regardaient monter en un ciel ignoré

Du fond de l'Océan des étoiles nouvelles.

José-Maria de HEREDIA, 1 893

1
et on t'aide comment ? :)
Donner moi des méthodes pour que je la connaisse par coeur pour vendredi 29 Novembre 2013
apprends déjà les 2 premiers vers ensuite les 2 d'après et ensuite les 4 d'affilés. tu fais ça pour tout le poeme et a la fin tu le récite d 'une traite. si tu bloques sur des mots écris les. apprend la pas a pas :)
le* pas a pas

Réponses

  • xcr
  • Ambitieux
2013-11-24T09:25:37+01:00
Oui tu doi l'apprendre de ligne en ligne et après tu veras sa sera plus faile .mais avant lis plusieurs fois le texte ;) tu veras ca marche