Bonsoir,
à tous, je dois écrire minimum 3, maximum 6 ligne sur chacun des poèmes ci-dessous.

Voici un exemple de la professeur:
L’albatros et la condition du poète
Poème de jeunesse de quatre quatrains. Il s’agissait au départ d’une anecdote, une scène qu’il a vécue sur un des ports de bateaux sur lesquels il a voyagé.
Il aurait vu des marins martyriser un albatros.
Dans cette poésie, il évoque la condition du poète à travers une métaphore entre le poète et l’oiseau. Le récit est fondé sur des antithèses et le sentiment de l’exil a son importance.




L’enfance
– Gérard de Nerval

La
fin – Jules Delavigne

L’âge
adulte – Thierry Pontic

La
vieillesse - René-François Sully Prudhomme

Vieille
chanson du jeune temps – Victor Hugo

Je
n’ay plus que les os – Pierre de Ronsard

C’est
fait de mes destins - François Tristan L’Hermite

L’enfant
– Victor Hugo

Roman-
Arthur Rimbaud

L’ennemi
– Charles Baudelaire


Merci beaucoup à tous de m'aider !

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-11-21T19:46:28+01:00
- L’enfance de Gérard de Nerval :
C'est une p
oésie pour les jeunes.
Gérard Nerval décrit l’enfance comme un “âge d’or” où le mal n'existe pas. C’est un paradis perdu, sans soucis,  une jeune inconscience où l’on ne sent pas “les épines” de la vie. Le poète ne voit pas les noirceurs du monde.

- La fin de Jules Delavigne :
Poème classé dans la condition humaine. C'est un poème très philosophique qui donne à réflexion. Delavigne utilise les couleurs pour renforcer les contradictions du poème, cela le rend encore plus doux et agréable. C'est un poème sur la jeunesse et la vieillesse, une anthologie poétique, de l'enfance à la mort.

- L’âge adulte de Thierry Pontic
:
Poésie française du Moyen-âge au début du XXe siècle, mais aussi une anthologie de la  poésie classique
Désolée je n'ai rien trouvé pour ce poème

- La vieillesse de René-François Sully Prudhomme :
Poésie française
du Moyen-âge au début du XXe siècle, mais aussi une anthologie de la  poésie classique. La vieillesse est un thème qui inspire le poète, il expose par la lumière sa poésie, qui par le vers et le rythme, dénonce le malheur qui est la vieillesse.

- Vieille chanson du jeune temps de Victor Hugo :
Poésie française, à la fois anthologie et poésie classique, du moyen âge au début du XXe siècle. La chanson est vieille car elle est sempiternelle et on le sent émoustillé par un sentiment amoureux, mais son trop jeune âge porte ce sentiment sur la nature, les oiseaux, etc...

- Je n’ai plus que les os de Pierre de Ronsard :
Dans son œuvre poétique Pierre Ronsard abord très souvent la mort. C'est dans ses derniers vers, à la fin de sa vie qu'il aborde l'approche imminente de sa propre mort. Il nous invoque une approche réaliste et baroque de la mort, c'est une émouvante cérémonie des adieux.

- C’est fait de mes destins de François Tristan L’Hermite :
Poésie française et anthologie de la poésie classique.  Cette poésie est faite de vers héroïques qui
portent donc la double charge étymologique de "linéarité" et de "caractère ouvragé".
Une question de fait porte sur le pourquoi ou le comment, alors qu'une question de droit porte sur la valeur et la légitimité. On oppose l'état de fait à l'état de droit, c'est-à-dire conforme au droit (légal ou légitime).

- L’enfant de Victor Hugo :
L'auteur a été inspiré de la guerre d'indépendance grecque, ce poème conduit le récit à la description et à l'évocation de l'Orient.
L'auteur met en relief le rôle symbolique de l'enfant, passage de l'innocence à la violence.

- Roman d'Arthur Rimbaud
:
Anthologie de la poésie française classique. Ce roman appartient aux premiers essais du poète, il s'agit de l'évocation lyrique et satirique des émotions adolescentes. Le poème s'appuie sur des notions sensorielles pour placer ses émois d’adolescent et son aventure sentimentale.

- L’ennemi de Charles Baudelaire :
Le sonnet est construit sur une métaphore filée par deux quatrains et deux tercets. Le poème souligne qu'il est doublement redoutable sur le plan humain et poétique. L'ennemi relève l'angoisse du poète  concernant les ravages du temps sur son organisme. Il exorcise ce malaise grâce à l'écriture.