J'ai un questionnaire sur le livre de Victor Hugo '' Dernier jours d'un condamné''. et je trouve pas les réponse pour les questions suivante:
A quel spectacle assiste le narrateur? que lui arrive t'il a la fin de celui ci? Ou le conduit t'on alors? Comment s'y sentira t'il? Pourquoi?
Le narrateur se trouve au palais de justice dans la même pièce qu'un autres condamné que lui raconte celui ci? Quel est selon vous le role de ce récit? Que demande cet homme au narrateur? Que veut il en faire? Pourquoi? Ces deux hommes semble t il avoir une même vision de leur sors? Expliquez.
Que reproche le narrateur au curé?
Comment trouvent t il le bourreau au moment de '' la toilette d'un condamné ''? Expliquez.
L'homme a rédigé son histoire dans 3 endroits : lesquels?
A qui sont explicitement ou implicitement destinéesles pages écrites? Trouvez 3 destinataires. Expliquez votre choix.

Svp aidez moi !!!

1

Réponses

2013-11-20T20:56:19+01:00
De sa cellule a bicetre,le narrateur assiste au spectacle désolant du ferrage des forçats qui doivent partir pour le bagne
A la fin de spectacle ,il s'est evanoui 
Apres avoir perdu connaissance ,il est transporté a l'infirmerie .Dans ce lieu il est envahit d 'une sensation de bien etre ,parce que il  ne s'est retrouvé depuis longtemps  dans un lit. Ce lieu le change de sa cellule sombre  et froide ..
Au palais de justice le narrateur rencontre un condamné  qui s appelle "la Friauche'  ce dernier lui raconte les circonstances de sa condamnation
ce recit   montre que parfois la societé  peut conduire un individu a devenir criminel.
ce condamné lui demande d'echanger sa redingote contre la sienne..
les deux homme sont differents   le condamné est cultivé  parfaitement lucide de sa destinée
l autre au contraire est ignorant ,sans profondeur et ne semble pas tellement conscient de ce qui l attend.
le narrateur trouve le curé incapable de le consoler ou d'apaiser son affolement devant l'ombre   de la guillotine qui l'attend ,c est un homme qui prononce son discours d'une maniere automatique sans y mettre du coeur ,pour lui ce n'est qu'un metier.
Pendant la toilette du narrateur pour le preparer a l'execution ,il emet  une phrase ironique "ah ces bourreaux sont des hommes tres doux"  c est une antiphrase.
Il y a trois endroits: BICETRE ( le narrateur y était incarcéré pendant 5  semaines) enfin 
la conciergerie   et  enfin  l hotel de ville.

le texte est destiné a  
les juges ,tous ceux qui condamnent,toit le systeme judicaire
les lecteurs pour qu ils compatissent au sort des condamnés et oeuvrent pour lutter cotre la peine de mort 
sa fille Marie quand elle sera grande  pour comprendre et pardonner son pere