Bonsoir voici un sujet auquel je dois réfléchir sauf que je suis vraisemblablement bloqué sur la problématique a prendre .
le sujet : En sport, les hommes sont ils plus forts que les femmes?

2
c dur ton devoir
pourquoi les hommes seraient-ils plus forts que le femmes, je pense que se sont des idées reçues... la femme est légale de l'homme en sport aussi j'espère t'avoir un peu aidé
oui car l'homme à plus de muscle que la femme
Oui très dur en problématique a trouver. Inès avec cette proble j'avais pas de plan assez construit..
juju bien sur que ça joue la morphologie mais une raison n'explique pas tout

Réponses

2013-11-18T19:35:09+01:00
Bonsoir tu pourras commencer comme ca :

les homme ne sont pas forcement plus fort que les femmes , car en effet cela depend des corpulence des hommes , mais le plus souvent les homme sont plus fort car ils ont une capacité physique bien forte que les femmes. 


( apres tu cherche d'autre argument )
2013-11-18T19:36:22+01:00
Il n’en démord pas. « Les femmes sont plus fortes que nous ! Il suffit de voir tout ce qu’elles peuvent assumer : leur carrière, leur couple, leurs enfants. » Arno, 33 ans, auditeur financier et célibataire, se dit bluffé : « Non seulement elles sont aussi combatives que nous, mais elles assument leurs faiblesses. Elles savent se protéger quand nous fonçons tête baissée. Elles traversent leurs émotions quand nous nions les nôtres. Elles se soutiennent quand nous nous effondrons seuls dans notre coin… »Les femmes seraient-elles plus fortes que les hommes ? Difficile de répondre sans tomber dans les généralités. Tout dépend de ce que l’on entend par "force". En victimologie, on emploie plus volontiers le terme de "résilience" pour désigner la capacité à surmonter une épreuve, qu’il s’agisse de maltraitance ou d’attentats. « Il apparaît que l’âge, le sexe, le niveau intellectuel ou la catégorie socioprofessionnelle ne sont pas des facteurs déterminants pour comprendre la résilience, explique Carole Damiani, psychologue à l’Institut national d’aide aux victimes et de médiation (Inavem, N°Azur d’écoute aux victimes : 0.810.09.86.09). Qu’ils soient hommes ou femmes, ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui, d’une part, ont des assises narcissiques solides, une bonne estime d’eux-mêmes grâce à un bon étayage parental et, d’autre part, savent trouver des supports extérieurs (des proches ou des professionnels). »