Nicolas Hulot est un reporter, écologiste et écrivain français né en 1955. Il a longtemps animé l’émission Ushuaïa Nature, qui lui a permis de sensibiliser le grand public à la protection de l’environnement. En 1990, il crée une Fondation pour la nature et pour l’homme.

Cher lecteur de Phosphore,

C’est à toi d’ouvrir les yeux maintenant. Tu le sais comme moi : aux terribles injustices qui ravagent l’humanité et qui font que l’espoir des deux tiers de la population mondiale ne consiste plus qu’à tenter de survivre au jour le jour, vient s’ajouter le fardeau d’une empreinte écologique excessive1. Déjà au début du XXème siècle, Théodore Roosevelt* nous alertait : « Le temps est venu d’envisager sérieusement ce qui arrivera quand nos forêts ne seront plus, quand le charbon, le fer et le pétrole seront épuisés, quand le sol aura été appauvri et lessivé vers les fleuves, polluant leurs eaux, dénudant les champs et faisant obstacle à la navigation. » Pour n’avoir pas pris conscience de cela assez tôt, ma génération et, avant elle, celle de mes parents, te laissent à la fois un lourd héritage et un immense défi à relever.

Plus personne ne peut le nier, les scientifiques sont unanimes2, et nous le constatons chaque jour : jamais, dans l’histoire de l’humanité, les menaces n’ont été aussi grandes. Cette fois, c’est le fragile équilibre de la vie même qui est en jeu. Ce sont l’air, l’eau, le sol, le climat, les océans, les fleuves, les forêts, les animaux, les plantes, les glaciers que nous sommes en train de massacrer méticuleusement3. Tous les équilibres et les ressources qui garantissent notre milieu de vie se trouvent compromis4. La civilisation ne tient plus qu’à un fil.

Alors c’est à la jeunesse du monde de faire preuve de lucidité5, de montrer sa force et sa détermination pour faire mieux, beaucoup mieux que nous. C’est-à-dire autrement. Tous ensemble, vous avez un formidable défi à relever ! Comment redresser la situation, accomplir la vaste mutation de nos structures économiques et sociales, modifier en profondeur notre manière et nos raisons de vivre ? Comment faire mieux, avec parfois moins, comment protéger et partager équitablement nos ressources et nos richesses entre tous les êtres vivants ? Seuls des citoyens responsables et solidaires favoriseront le passage de cette société de l’avoir, que nous incarnons6, à cette société de l’être, qui est la seule société écologiquement viable7. Voilà le grand chantier à mettre en œuvre pour ta génération. Toi et tes ami(e)s, vous avez rendez-vous avec l’Histoire. Devenez des consomm’acteurs avertis, partagez vos bonnes idées et vos bonnes pratiques, ouvrez le chemin et soyez avocats de la vie et citoyens de la Terre pour tendre vers plus de liens et moins de biens.

« La nature nous parle et nous ne l’écoutons pas », écrivait Victor Hugo*. Il est temps aujourd’hui de démontrer le contraire ! Je suis, pour ma part, optimiste et cela grâce à toi, à tous les jeunes qui se mobilisent et s’engagent dans l’action dans leur vie personnelle comme professionnelle pour notre avenir à tous. Merci du fond du cœur de soutenir aussi largement le Pacte écologique. Je suis particulièrement sensible et touché par ce précieux appui.

La lettre et son destinataire

1)Sur quelle hypothèse les deux dernières phrases du texte reposent-elles?

Un défi à relever

2)Quel est le constat écologique présenté par Nicholas Hulot?Quelles sont,selon lui,les causes de cette situation?

3)Quelles qualités humaines faudrait-il,selon Nicholas Hulot,pour inverser le processus?Pourquoi s'adresse-t-il aux jeunes pour cela?

4)Dans le quatrième paragraphe,montrez que l'auteur cherche à transmettre un programme de vie et de valeurs à ses lecteurs.

Nicolas Hulot

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-11-17T23:35:07+01:00
1) L' hypothèse est que le message a touché son lecteur et que son adhésion lui est acquis, donc son comportement futur en sera modifié.
2)  Nicolas Hulot dit que "  l’air, l’eau, le sol, le climat, les océans, les fleuves, les forêts, les animaux, les plantes, les glaciers sont en train d'être massacrés méticuleusement. Tous les équilibres et les ressources qui garantissent notre milieu de vie se trouvent compromis". Il dit aussi qu'  "aux terribles injustices qui ravagent l’humanité et qui font que l’espoir des deux tiers de la population mondiale ne consiste plus qu’à tenter de survivre au jour le jour, vient s’ajouter le fardeau d’une empreinte écologique excessive."

Injustice dans la répartition des ressources et empreinte écologique excessive sont responsables de la dégradation de l'environnement.
3)   Il faudra faire preuve de lucidité, montrer sa force et sa détermination pour faire mieux  avec parfois moins . Ce seront des citoyens responsables et solidaires qui pourront faire face à ce défi et c'est la raison pour laquelle Hulot s'adresse aux jeunes, futurs citoyens, capables de trouver de nouvelles façons de vivre plus en harmonie avec l'environnement.
4) Il s'adresse à chacun en lui témoignant personnellement son optimisme grâce à l'engagement dont chacun fait preuve; il prend pour acquis qu'il a gagné les jeunes à sa cause  via le Pacte Ecologique et les en remercie. C'est considérer d'emblée que ses idées sont adoptées ainsi que leurs valeurs sous-jacentes - et on peut en conclure que c'est une excellente chose.