Bonjour SVP C URGENT C POUR DEMAIN pouvez m aider au questions il faut dabord lire le texte

Justice force. Il est juste que ce qui est juste soit suivi. Il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi.----La justice sans la force est impuissante. La force sans la justice est tyrannique.La justice sans force est contredite parce qu’il y a toujours des méchants. La force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force, et pour cela faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste.La justice est sujette à dispute. La force est très reconnaissable et sans dispute. Ainsi on n’a pu donner la force à la justice, parce que la force a contredit la justice, et a dit qu’elle était injuste, et a dit que c’était elle qui était juste.Et ainsi ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort, on a fait que ce qui est fort fût juste.

1. quelle figure de construction employee dans la derniere phrase du texte permet de souligner le lien entre les deux notions de justice et de force ?
2.Les procedes argumentatifs qu'emploie l'auteur vous semblent-ils efficace?POURQUOI?
MERCI


1
En voulant effacer la réponse, j'ai cliqué trop vite donc je me suis trompé mais c'est bon, j'ai pue l'effacer.

Réponses

2013-11-12T21:57:30+01:00
1. La définition même de ce qui constitue une violence, a fortiori une violence « légitime », fait ainsi l'objet de débats politiques et philosophiques. Ce débat entre violence, force et justice est ramassé par Pascal dans un aphorisme célèbre des Pensées.( source wiki )
2. Je pense qu'une partie des arguments tiennent la route. En effet, ce qui est juste doit être suivi et si nécessaire, par la force.  Mais la force est mise en œuvre par un procédé législatif complexe, qui n'avait peut-être pas cours au XVIIème sicle de Pascal.Le premier code unifié a été écrit bien plus tard par Napoléon.
 La justice sans la force est en effet accusée car  elle n'est éventuellement pas respectée et donc pas légitimée, ce qui entraine Pascal à déduire que ce qui est fort est juste. C'est précisément une justification sans équivoque de l'exercice du pouvoir royal qui n'a plus cours aujourd'hui. Le raccourci dans le raisonnement ne peuvent plus convaincre à l'heure actuelle.

Voilà, c'est mon mon avis qui vaut ce qu'il vaut, à toi de voir.