Réponses

2013-11-09T20:54:24+01:00
J'éspère que cela de sufira
Pierre-jules Théophile Gautier nait le 30 aout 1811 a Tarbes.Il est issu d'un milieu modeste : un père artisan, une mère fonctionnaire. Il a deux soeurs : emilie (1817) et Zoé (1820). En janvier 1922, il entre au collège royal Louis-le-Grand, mais il a du mal a supporter l'internat. Il continue donc ses études au collège Charlemagne, en tant qu'externe. La, il se lie d'amitier avec Gérard Labrunie, autrement dit Gérard Narval.
Gautier, qui peint depuis quelques années, obtient de pouvoir suivre les cours de peinture a l'atelier de Louis Rioult, en parallèle de son année de pilosophie (équivalent de la terminale). Mais il est découragé par des progrès trop lents, et une myopie le handicape sérieusement. Il délaisse donc la peinture en faveur de la poésie. Il publie son premier recueil de poésie en juillet 1829. Grace a Nerval, il rencontre Victor Hugo, qu'il considère comme un maitre. En 1830, il rejoint le groupe du "petit Cénacle". Cela réunit des artistes, des architectes, des peintres et des écrivains. En font partie entre autres : Gérard de Nerval, Philotée O'Nelly, Célestin Nanteuil, Pétrus Borel. Le 4 mai 1831, il fait publier "La Cafetière", sa première nouvelle fantastique.
Entre 1932 et 1934, il fait paraitre "Albertus ou l'Ame et le Péché" chez Paulin,  puis Les jeunes-France, romans goguenards. En 1934, il loue un petit deux-pièces dans l'impasse du Doyenné, juste en face de l'appartement du peintre Camille Pogier. Il retrouve souvent Gérard de Nerval et Arsène Houssaye. Ce second groupe composé de peintres et d'écrivains sera nommé plus tard "Bohème du Doyenné ". Cette époque de sa vie est décrite par Gautier comme un temps de bonheur, d'espoir, de labeur enthousiaste. Son second récit fantastique "Omphale" parait en février.
En 1934, Gautier s'éprend de la "Cydalise", une jeune fille qui fréquente le groupe de la bohème et qui devait mourir en 1936.

merci beaucoup ça m'a beaucoup aidé pour la suite :)