Bonjour, est ce que quelqu'un pourrais m'aider a faire ce devoir je ne comprend rien et c'est pour lundi de la rentrée svp

La Cigale et la Fourmi La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
"Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Août, foi d'animal,
Intérêt et principal. "
La Fourmi n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant

1) a.Quelles sont les occupations de la cigale ? Qui symbolise-t-elle ?
b.Par contraste, qui la Fourmi représente-t-elle ?

2) La morale est-t-elle exprimée ?
-Si oui, reformulez la.
- Si non, formulez une morale possible.
Voila !

2

Réponses

Meilleure réponse !
2013-10-31T13:56:49+01:00
1) a) Occupations de la cigale et de la fourmi :
La fable met en scène deux animaux et leur comportement :
La cigale chante durant tout l'été
La fourmi travaille seule, sans relâche et de façon très méthodique pour amasser assez de nourriture pour passer l'hiver sans avoir faim.

b) La fourmi est comparée par  toute la population française aux comportements humains : la dépense et l’épargne, le partage et l’égoïsme, le parasitisme et l’indépendance par le travail individuel, la préoccupation de l’art et celle de l’économie…

 2) Une structure signifiante construite sur une opposition : La fable se construit donc sur une opposition qui, en apparence feutrée, n’en est pas moins radicale : antagonisme entre la cigale et la fourmi et entre deux modes d’existence, deux systèmes de valeurs. On peut parler également de la confrontation, dans la fable, entre le principe de plaisir et le principe de réalité, théorisés par Freud comme des tendances contradictoires au sein de la psyché humaine et comme des étapes de son évolution, de l’imprévoyance enfantine à la responsabilité adulte (Voir outil associé : Un réseau de textes pour l’enseignant sur le thème de la cigale et de la fourmi). La fin du texte est d’une violence radicale sous son apparente légèreté : ce n’est pas un aimable refus mais une condamnation à mort que prononce la Fourmi. " La structure signifiante du texte est l’opposition, non pas de deux " défauts ", mais de deux modes d’être (…) inconciliables : l’un axé sur le moment présent et sur le plaisir (mais sa logique mène nécessairement à la pénurie et à la mort) ; l’autre, économe, axé sur la production et le souci du lendemain, mais seul assuré de la survie. " (Pierre Slama, professeur à l’IUFM de Créteil, Nouvelle revue de pédagogie des professeurs de français, n° 5). C’est la saisie de cette structure signifiante et des enjeux qu’elle porte qui constitue l’intérêt pédagogique principal de ce texte.
 

2) On pourrait croire qu'il n'y a pas de morale, pas de narration de dénouement, mais c'est en fait ce qui fait la force de la moraleLa fable fait marcher notre imagination pour se créer une fin en réfléchissant aux comportements des animaux, ou de nous-mêmes les humains Cette fable laisse en effet le choix à chacun de son interprétation personnelle.


Reformulez une morale possible :
Cette fable, aux yeux du lecteur, condamne la Cigale à la mort rapidement. Son attitude doit-elle être de ce fait sanctionnée ? l'auteur met en avant ses facultés artistiques, ses désirs immédiats, son impatience, ainsi que sa dépendance aux autres. A priori, la fourmi réussira à s'en sortir par son dévouement au travail, sa prévoyance, son indépendance, sa force intérieure. Est-ce qu'il faut cependant être une fourmi ou une cigale ? Pas évident de le savoir : une Cigale musicienne  peut plaire par sa joie de vivre et son entrain alors que la fourmi paraît être seule, sans cœur et pas très heureuse. Elle est même méchante avec la cigale quand elle lfait comprendre à la fourmi qu'elle mourra de toutes façons. La Fontaine exagère davantage sur la cruauté de la fourmi en commentant :" la Fourmi n’est pas prêteuse ; c’est là son moindre défaut ".


2013-10-31T14:00:18+01:00
Dans cette fable la cigale symbolise une personne qui profite de la vie et qui ne s'inquiète pas du lendemain
La fourmi représente le labeur et la conscience de la personne qui prévoit, qui économise
La morale est formulée dans la réponse que fait la fourmi à la cigale "vous chantiez, j'en suis fort aise et bien dansez maintenant"
elle explique que la fourmi lui reproche d'avoir été si peu prévoyante en chantant au lieu d'amasser de la nourriture elle lui demande d'aller danser une façon de l'envoyer ballader et à sa propre fainéantise.
Merci beaucoup :) merci merci ;)
Et une question par rapport a la 2 la morale est donc exprimée ou pas ?