Réponses

Meilleure réponse !
2013-10-25T21:10:48+02:00
 Ce roman, sous la forme d'un journal, est un réel discours contre la peine capitale (1ère idée) . C'est à travers le combat d'un condamné à mort que l'auteur profite pour défendre ses idées. Le condamné  va profiter de ces derniers moments qui durent environ 6 semaines, pour mettre sur papier tout son vécu avant sa mort..  Ces mots troublants  et assez rudes témoignent d'un homme plein d'états d'âme.
Cette œuvre, écrite d'une manière experte, apparaît comme un monologue où se mêlent souvenirs heureux, malheureux de sa vie avant l'enfermement (2eme idée) et angoisses présentes.. C'est un témoignage émouvant sur les souffrances  physiques et surtout psychologiques qu’entraîne l'idée de la peine de mort.. L'attente de la mort est interminable, le calvaire dure en fait 6 semaines car le prisonnier ne pense qu'à ce jour fatal qui se rapproche de plus en plus. Victor Hugo essaie de démontrer l'inhumanité de la peine de mort aux lecteurs en insistant sur l’horreur et la cruauté d’une mise à mort et en démontrant l’injustice et l’inutilité de la punition . De plus, la peine de mort est une atteinte aux droits à la vie de l’homme (3ème idée), la société cautionne donc un meurtre.