REDACTIONN SVP C POUR LUNDDIII C NOTé SUR 20
Vous allez imaginer une autre fin à cette nouvelle.Vous commencerez par " Un jour alors que les Loisel avaient enfin fini de rembourser la somme qu'ils avaient unprumtées,...."
Votre fin sera une chute et votre histoire devra intégrer une énumération et une ellipse .
Vous y emploierez le champs lexical de la richesse ou de la misère selon l'histoire que vous choisirez d'écrire svppp C POUR LUNDIII c a DIREE DEMAIN SVP JEN AI VRAIMENT BESOINN C NOTEE SUR 20

1

Réponses

Meilleure réponse !
2013-10-20T16:10:13+02:00
 Un jour alors que les Loisel avaient enfin fini de rembourser la somme qu'ils avaient empruntées, quelqu'un frappa à la porte. C'était Mme Forestier, complètement anéanti, elle se jeta sur Mme Loisel et dit : « Oh ma chère ! Tu sais cette parure que je t'avais prêté ! -Oui, qu'y a t il ? Dit Mme Loisel un peu angoissé - Je l'ai cassé, c'était un faux bien sur, mais j'y tenais tellement, tu sais ! - Tu l'as cassé ?! Oh mon Dieu ce travail que j'ai fournie pour te le remboursé n'a donc servie à rien ?! - Comment sa remboursé ? Tu ne savais pas que c'était un faux ? - Bien sur que non ! Je l'ai perdue après le bal, et me sentant tellement coupable j'ai travaillé durant 10ans pour t'offrir exactement le même ! Regarde moi maintenant ! Je ne ressemble plus à ce que j’étais avant ! - Je suis terriblement désolée.. Comment puis je t'aider ? S'il te plaît laisse moi te donner quelque chose en échange de ce que tu as fait pour moi ! - Je ne veux pas te voir, laisse moi réfléchir a tout cela..  dit Mme Loisel, secouée par ce dialogue. » Mme Forestier parti cher elle, vexée de tout et de rien, ne sachant plus quoi faire arrivant cher elle, elle décida d'en parler a son mari. « Chéri, je me sens tellement coupable d'avoir cassé cette parure que tu m'avais offerte.. -Mais c'était une fausse ! Ce n'est rien ! Dit l'homme - Non ce n'était pas rien, Mme Loisel l'avais perdue, et a fait le nécessaire que je ne me rendent pas compte de cela en m'offrant la même parure, mais cette fois les pierres précieuse étaient des vrai, je viens de cassé une fortune chéri.. - Il faut trouver un moyen pour la remboursé de tout cela ! Elle a sûrement travailler très dur pour te l'offrir, nous allons faire de même ! » Les jours passèrent et Madame Forestier et son mari n'avaient toujours pas trouvé d'idée pour se faire pardonner, jusque vint le jour où ils eurent une idée.. « Oh je sais, te souviens tu de cette jolie robe que portait Madame Loisel à ce bal ? Dit Mme Forestier avec plein d’enthousiasme - Oui, elle était belle, mais pourquoi me demandes tu cela ? Demanda M. Forestier - J'aimerais lui offrir cette robe, mais en plus belle, avec une parure de rêve ! - Mais cela va nous revenir très chère ! - Elle a travailler 10ans pour ma parure, je ne vais pas travailler 10ans non, je vais prendre l'agent que j'ai hérité de mon père ! - Je suis d'accord avec ton idée, mais cet argent est pour nous aider à vivre.. » M. Forestier hésitait.. Se faire pardonner par Les Loisel ou garder l'argent ? Ce dilemme dérangeait l'âme de M.Forestier.. Mais voir sa femme heureuse était primordial, alors il la laissa faire.. Madame Forestier acheta la robe et la parure, et alla voir la maison des Loisel, quand elle arriva à la porte d'entrée elle vie une petite pancarte où il était écrit : « Maison de M. Marc et sa femme. » Elle frappa à la porte, un homme plutôt apparu : « Vous êtes ? - Madame Forestier, enchanté de vous connaître, cette maison appartenait à Madame Loisel n'est ce pas ? - Oui effectivement, en quoi puis je vous aider ? -Hé bien j'aimerais savoir où elle se trouve maintenant.. J'aimerais lui offrir un présent.. » L'homme pointa du doigt le ciel et dit ; «  Voilà où elle se trouve maintenant, elle est morte d'épuisement a force de travailler, c'est ce que l'on m'a dit. » Fin