Devoir sur feuille:
Boule de Suif, pages 69-70 lignes 1314 à fin.
1) commentez la réaction de Boule de Suif, les sentiments qui la traversent et l’attitude qu'elle affiche aux yeux des autres voyageurs.
2) montrez comment à travers les réactions des autres voyageurs l'auteur réalise à nouveau une critique sociale.
3) Comment à votre avis peut-on interpréter la réaction de Cornudet, à la fin?
4) Rappelez à quel courant littéraire appartient Maupassant et en quoi ce passage peut y être attaché.

Rappel: Toutes les réponses doivent être justifiées et illustrées d'exemples tirés du texte.

http://rene.ernst.pagesperso-orange.fr/Boule_suif/texte.html Pour questions commencent à partir de " Boule de suif dans la hâte et l'effarement de son lever, n'avait pu songer à rien; et elle regardait,exaspérée,suffoquant de rage, tous ces gens qui mangeaient placidement. Une colère tumultueuse la crispa d'abord, et elle ouvrit la bouche pour leur crier leur fait avec un flot d'injures qui lui montait aux lèvres; mais elle ne pouvait pas parler tantt l'exaspération l'étranglait."

1
mais il est le texte ?
Oups j'ai oublié la question sur Cornudet !
Cornudet est essentiellement défini par ses opinions politiques.
Il se sent plutôt proche de Boule Suif pendant tout le voyage mais le matin il ne lui apporte aucun soutien même s'il reproche ouvertement aux passagers de l'avoir vendue au Soldat Prussien contre la liberté de l'ensemble des voyageurs.
Peut être que si Cornudet ne montre que peu de solidarité envers Boule de Suif sans doute est-ce parqu'elle a refusé ses avances.
Celle-ci en effet lui refuse l'entrée de sa chambre par "pudeur patriotique". Autrement dit, la femme "facile" ne veut pas se prostituer en présence de l'occupant prussien. Lorsque Cornudet déclare aux voyageurs qu'ils ont commis une "infamie" en poussant Boule de Suif dans les bras du soldat prussien, Loiseau comprend qu'en fait Cornudet est Jaloux. Même si c'est le jugement d'un personnage vulgaire et méprisable, il ne manque pas d'une certaine vraisemblance.
On peut dire en résumé que Cornudet "barbe rousse" est un révolutionnaire qui déteste la bourgeoisie certes mais qui au final n'aide pas Boule de Suif à cause de son peu de courage et de sa jalousie.

Réponses

2013-10-19T20:02:48+02:00
As tu lu le livre ? Moi je l'ai trouvé très intéressant quant au "jugement" des gens et le respect des autres quelle que soit leur mode vie...
Boule de suif est une prostituée qui voyage avec "d'honnêtes" passagers et lors d'une halte au relais auberge elle est violée dans la nuit....
La scène que tu as à étudier se passe le matin lors du petit déjeuner où tous les gens présents savent ce qui s'est passé parce qu'ils l'ont entendu crier, appeler au secours mais personne n'est intervenu.

1) L'ambiance est plutôt lourde à table dès que Boule de Suif s'asseoit. Elle sait que les gens savent qui elle est mais elle sait aussi que tous sont des lâches. Elle est bouleversée par ce viol odieux mais veut paraître courageuse en présence de ces gens dits "honnêtes" qui ne lui ont absolument pas porté secours.  Boule de Suif au prix de beaucoup d'efforts décide d'adopter une attitude digne face à des gens indignes.

2) Les autres voyageurs sont gênés en présence de Boule Suif, d'avoir à être assis à la même table qu'une prostituée mais aussi une gêne provoquée par une attitude lâche sachant qu'aucun d'eux n'est venu aider une personne humaine en détresse pendant qu'elle subissait l'outrage d'un soldat ennemi. Tous ont trouvé de "bonnes" raisons pour ne rien faire, ils sont partis du principe qu'après tout elle était prostituée donc c'était normal que ce genre de chose lui soit infligé ou bien que ce soldat pendant qu'il agressait cette femme de petite vertu au moins ne maltraitait pas les gens "honnêtes" de la bonne société comme eux.

3) Guy de Maupassant (écrivain du XIXè siècle) est à la fois inclus dans le mouvement réaliste puis peu après dans le mouvement naturaliste. Ces courants ont été crées par Emile Zola et Flaubert afin de changer la littérature de l'époque.
On peut y rattacher Boule de suif en ce sens que, comme le mouvement réaliste et naturaliste, ce roman reflète les préoccupations sociales et politiques de l'époque. Le comportement des individus sous l'influence du milieu où ils se trouve dans une situation donnée, les misères et ascensions sociales mais aussi une reproduction au plus près de la réalité, souvent cruelle, dans la société de province du XIXème avec un grand souci du détail.