Il faut mettre la ponctuations, et corriger les fautes des soldats
Le 6 octobre 1915
Je vai vou doné un peu de mais nouvél que je meporte toujou trèbien pour le moman je vou di quejais resu votre letre a vec un manda de 10 fran etpui je vou di que vou a vé mal qompri maletre qarje ne sui pa blésé les autre on eu du mal mais moijais pas eu du mal cher feme je vais vou dire quemon camarade Bilien Sébastien ai more il ai tué parun cou de canon il ai tisi toupré de moi a 4 metrevous pou vé dir a sais paran sai trite sais son tourau joudui et a d’autre demin nous some tou les jourau feu de pui 10 jour san dormire je vou di au sique le Pape Frasiboi porte bien toujour doné nouvéla sa feme au cher feme la gaire est trite jai fini anvou an brasan de loin a vec mais deupeti anfan nevou faitpa tro de bil a vec moi toujour plin deCourage
Jacque

2

Réponses

2013-10-13T17:39:46+02:00
Le 6 octobre 1915.
Je vais vous donner un peu de mes nouvelles.Pour le moment, je me porte toujours très bien. J'ai reçu votre lettre avec un mandat de 10 francs.Je pense que vous avez mal compris ma lettre car je ne suis pas blessé. Les autres on eu du mal mais pas moi. Chère femme, mon camarade Bilien Sébastien est mort, il a été tué par un coup de canon, il se trouvait à 4 mètres de moi. Vous pouvez dire à ses parents que c'est trise, c'est son tour aujourd'hui et celui d'autres demain. Nous sommes tous les jours au feu, depuis 10 jours sans dormir. Le Pape Frasiboi se porte bien, vous pouvez donner des nouvelles à sa femme. Oh chère femme, la guerre est triste, je fini en vous embrassant de loin avec mes deux petits enfants. Ne vous faites pas trop de bile avec moi.
Toujours plein de courage
Jacques

2013-10-13T17:48:24+02:00
Le 6 octobre 1915
Je vais vous donner un peu de mes nouvelles, que je me porte toujours très bien pour le moment. Je vous dis que j'ai reçu votre lettre avec un mandat de 10 francs et puis je vous dis que vous avez mal compris ma lettre car je ne suis pas blessé. Les autres ont eu du mal mais moi j'ai pas eu du mal. Chère  femme, je vais vous dire que mon camarade Bilien Sébastien est mort. Il est tué par un coup de canon. Il est ici tout près de moi a 4 mètres; Vous pouvez dire a ses parents que c'est  triste, c'est son tour aujourd'hui et à d’autre demain. Nous sommes tous les jours au feu depuis 10 jours, sans dormir. Je vous dis aussi que le Pape Frasiboi se porte bien toujours. Donnez des nouvelles à sa femme, oh! chère femme. La guerre est triste. Je finis en vous embrassant de loin avec mes deux petits enfants. Ne vous faites pas trop de bille.  Avec moi toujours plein de courage.
Jacques
C'est vraiment une galère à corriger, j'espère avoir tout compris...