Réponses

2013-09-23T20:38:32+02:00
La nuit tombe et je marche dans cette arène
Mes mains cherchent la chaleur du tissu bleuté
Mes jambes figées par le froid m'entraînent 
Mon souffle apporte un semblant de pitié

Toi l'oiseau qui vole apprends moi à sourire
Je ne désire nullement faire ma valise
Retiens moi, je t'en supplie je suis devenu
Ce que nul enfant désire un parvenu !
2013-09-23T20:45:11+02:00
Je te propose :
L'oiseau sort de sa coquille une vie l'attend
L'oiseau caché par des brindilles chantonnent
Il prend la route de la vie passionnément
Vole oiseau qui entends les rossignols
(je peux t'écrire plus si tu veux)