Bonjour à tous et à toutes,

Mon petit bloque sur un des quatre exercices de mathématiques de son devoir maison, et n'étant pas non plus très doué en la matière je me vois dans l'incapacité de l'aider. Voici l'énoncé de cette énigme:

Je suis un nombre décimal qui a quatre chiffres après la virgule.
Mon chiffre des dizaines est le même que le chiffre des dix-millièmes.
Mon chiffre des millièmes est la moitié de mon chiffre des centièmes.
Mon chiffre des centièmes est le double de mon chiffre des unités.
Mon nombre des dixièmes est le triple de celui de 8,179.
Qui suis-je? Explique ton raisonnement

En toute logique pour la dernière affirmation je pense à 3*1 (le 1 dans 8,179)
Pour les deux affirmations précédentes puisqu'il faut un nombre divisible il s'agit donc d'un nombre pair et nécessairement 2 ou 4 (puisque 6 ou au dessus donnerai des nombres à deux chiffres qui ne cadreraient pas avec l'énigme). Mais il n'y a aucune possibilité de savoir si c'est plus 2 que 4.

J'en arrive à _ _ , 342 _ ou _ _ , 384_

Je suis bloqué sur le reste de l'énigme.

Je remercie par avance toute âme charitable qui saura éclairer notre lanterne.

Bonne soirée et bonne fin de weekend à toutes et tous!

1
quelle classe
Bonsoir, pour la classe il s'agit de la sixième.
Ah d'accord connais tu les tableuax de proportionnalité si oui regarde mon dm et dis moi si tu comprends mais toi déso je comprends pas

Réponses

  • Utilisateur Brainly
2013-09-22T18:21:07+02:00

Je suis un nombre décimal qui a quatre  chiffres après la virgule.
N=ab,cdef

Mon chiffre des dizaines est le même que le chiffre des dix-millièmes.
a=f

Mon chiffre des millièmes est la moitié de mon chiffre des centièmes.
e=d/2

Mon chiffre des centièmes est le double de mon chiffre des unités.
d=2b
e=d

Mon nombre des dixièmes est le triple de celui de 8,179.
c=3

Qui suis-je?
N=a(d/2),3dda
d est pair
il y a donc plusieurs solutions :
N=41,3224
N=51,3225
N=61,3226
N=71,3227
N=81,3228
N=91,3229
N=12,3441
N=52,3445
N=62,3446
N=72,3447
N=82,3448
N=92,3449
N=14,3881
... etc



Merci beaucoup prof027, Nous étions donc relativement sur la bonne voix, en tout cas au niveau du raisonnement. Le truc c'est que dans mes souvenirs de jeunesse les problèmes de mathématiques étaient fait de sorte à ne posséder qu'une seule solution et non des dizaines. Du coup je suis un peu perplexes devant cette accumulation de possibilités.