Réponses

2013-09-15T17:08:00+02:00
Le plus difficile c'est d'adopter le point de vue interne :
Il s'utilise de telle façon que le lecteur voit ce que voit le personnage. C'est un peu comme si nous étions le personnage dont on voit l'arme que celui-ci tient dans la main, comme dans certains jeux vidéo.Dans un texte où le point de vue interne est utilisé, nous sommes amenés à connaître les sentiments et les pensées du personnage. Le personnage focal n’est jamais décrit ni même désigné de l’extérieur et ses pensées ou ses perceptions ne sont jamais analysées par le narrateur. Si le récit ou un passage est mené à la troisième personne, on peut le réécrire à la première personne, comme si nous étions le personnage (à condition qu’il n’y ait aucune incohérence : on ne peut, en effet, transcrire « Il semblait avoir peur » par « Je semblais avoir peur »).Le narrateur ne dit que ce que sait le personnage.
En voici un exemple :
[…] j’étais arrivé à la porte, et je me redressai. Je ne pus rien distinguer à l’intérieur où régnaient d’opaques ténèbres. D’autre part, je n’entendais que le ronflement régulier des dormeurs, et, parfois, de petits bruits semblables à des froissements de plumes ou à des coups de bec, parfaitement inexplicables pour moi.
J’entrai d’un pas ferme, les bras tendus en avant. J’avais l’intention (et j’en riais en silence) d’aller m’étendre à ma place habituelle, pour me moquer ensuite de la mine que feraient mes compagnons quand ils me trouveraient le lendemain matin. ( Robert Louis Stevenson, L’Île au trésor ) il te suffira juste d'adapter cela a la question posé et tu y arrivera^^