Réponses

2013-07-16T17:20:51+02:00

Notre société propose de nombreux loisirs dont un certain nombre d'invention récente. On peut cependant se demander si ces loisirs ne sont pas abêtissants plutôt qu'utiles pour une saine récréation qui profitera à celui qui s'en sert pour se détendre.

 

Il est vrai que certains divertissements que l'on peut voir à la télévision sont vraiment d'un niveau intellectuel assez bas et que de nombreux jeux vidéos, plutôt que de « faire bien l'homme » – selon l'expression de Montaigne – tout en le détendant, ne font que développer fort inutilement des réflexes violents ou constituer une simple répétition de gestes qui ne font aucun profit au développement intellectuel de celui qui en use.

 

Cependant on peut aussi trouver des loisirs qui profitent aussi bien à la récréation qu'à une formation culturelle, comme la visite de musées ou même la promenade dans la nature qui détendent le corps en récréant les yeux et en formant la culture générale. Bien plus, on peut aussi trouver des jeux qui forment intellectuellement, même des jeux vidéos, où pour parvenir au but, il ne faut pas nécessairement ou uniquement avoir des réflexes, mais aussi réfléchir, comme des enquêtes ou des simulateurs où il est par exemple nécessaire de régler son engin…

 

On peut toutefois se demander quel est le premier but d'un loisir : servir à la détente ou bien aussi profiter à un certain développement intellectuel ou de la culture générale. En effet, bien souvent dans les premiers temps de détente, surtout après une période de stress, on peut s'apercevoir qu'il est parfois assez indispensable de se divertir pour se détendre l'esprit, au point qu'on recherche à ce moment, uniquement quelque chose qui fasse une certaine relâche totale de l'esprit, même si cela ne lui profite pas directement. En c'est à dessein que ce dernier terme « directement » est employé, car si l'on tire trop sur la corde, sans « détendre l'arc », une détente, bien en soi profitable pour l'esprit, lui profitera-t-elle réellement ?

 

On peut donc penser qu'il est utile d'avoir des loisirs qui ne soient pas forcément d'un grand niveau intellectuel, et même, dans une certaine mesure au moins, abêtissants, du moment qu'il y a à côté d'eux des loisirs qui profiteront également à l'esprit qui pourront être utilisés une fois que les premiers auront permis une vraie relâche de l'esprit. Mais une question demeure : n'y a-t-il toutefois pas une certaine mesure à poser dans la « bêtise » que l'on peut admettre pour les loirsirs…

 

-------------

Voilà quelques idées rapidement mises, en espérant que cela vous aidera…