Rédige un petit conte à partir des élément qui te sont proposés dans le schéma suivent : -choisis le héros de ton conte - trouve ce qui manque à ton héros pour etre heureux -fais déplacer ton héros dans un lieu -arrivé dans le lieu organise une rencontre avec un personnage qui va lui barrer la route - imagine un personnage qui va lui venir en aide -ton héros va pouvoir se procurer ce qu il cherche et retourner chez lui vainqueur

1

Réponses

  • Utilisateur Brainly
2013-05-14T23:20:33+02:00

J'ai de l'inspiration ! à toi de voir si ça te plait ! ;)

Si jamais tu veux changer les noms, fait ce qu'il te plait ! c'est ton devoir après tout !

 

     Il était une fois, un petit ourson tout en guimauve, appelé Bello. Il avait été conçu par la confiserie de la rue coeur en sucre où vivait la merveilleuse dame berlingot, il y a déjà quelques années. Mais Bello avait du subir l'étourderie de cette dame, qui devenait de plus en plus âgée. En effet, elle avais un jour fait une erreur dans le dosage de ses ingrédients, et il n'y avait malheureusement plus assez de nappage au chocolat pour lui. La dame berlingot a finallement été contrainte de le laisser ainsi, constitué seulement de guimauve toute blanche....

     Les autres oursons en guimauve enrobé de chocolat ne virent pas Bello d'un bon oeil. Depuis, le petit ourson a été rejeté de tous ses frères, mis à part lors des grands évènements, abandonné, oublié, seul... Il subissait les moqueries de tout le monde, recevait des coups, des bombes à eau, des tomates trop mures à la figure... Il avait bien tenté de les raisonner mais rien n'y a fait.

"-Le Blanc est la couleur de la pureté, la sagesse, la paix, la neige, le bonheur ! Je ne suis pas un parasite ! Acceptez-moi comme je suis et non comme je devrais être !

-De la neige ? Il délire encore ? C'est quoi la neige ? Je ne sais pas mais c'est dans sa tête !"

     Nuits et jours, il restait dans son coin à se morfondre et rien ne pouvait le consoler. Il tentait de se changer les idées, mais il y avait toujours quelqu'un derrière lui pour lui rappeler sa vie présente. Son voeux le plus cher était de ressembler aux autres, de se faire accepter par ses congénères, de vivre des moments heureux... Mais il avait beau souhaiter des milliers de fois, rien ne se produisait. Bello essayais tout de même de garder espoir, et il avait raison, rien ne viens sans une lueur d'espoir.

     Un jour, alors que le petit ourson de guimauve vaquait à ses occupations, il y eut une goutte. Une goutte qui a fait déborder un vase, un grand vase pourtant... Ce ne sont pas des tomates, mais des pierres que ses camarades lui jetèrent.

     Profondément humilié et fou de rage, Bello pris la fuite en direction des montagnes, là où personne ne va jamais. Pourquoi ? On ne sait pas. L'ourson se mit à courir le plus rapidement possible pour échapper à la méchanceté des oursons en chocolat. Il ne pouvait plus retenir sa peine et pleuras toutes les larmes de son corps... Lorsque la nuit tomba enfin, les sons et les ombres n'étaient plus les mêmes. Elles étaient devenues bien plus effrayantes qu'avant. Des arbres l'encerclaient, la pente était raide, la lune pleine, la nuit claire. Les cris des animaux effrayèrent le jeune ourson, qui ne connaissait rien du monde sauvage. Il songea un instant à rentrer, mais se ravisa rapidement. Personne ne l'aimait là-bas. Il essaya alors de se trouver un coin agréable pour dormir. Une caverne toute proche lui servi de lit et il s'endormit non sans efforts.

     Le lendemain matin, il ne reconnaissait rien. Il s'était retrouvé entouré d'un matériaux lisse et trouble, laissant passer la lumière. Une grande ombre au-dessus de lui cachait légèrement la luminosité. Derrière cette surface trouble, le petit ourson de guimauve n'y voyait que des couleurs, mais ne distinguait pas les formes.

"-On a bien dormi ? Je veux que tu sois en forme pour garder toutes tes saveurs !"

     Bello fus très surpris de cette grosse voix, mais il n'eut pas le temps de se poser plus de questions, la matière translucide se mit a planer, et l'ombre se retira, comme si sa place ne fus plus ici... C'est alors que Bello glissa vers le haut de la surface et en sorti totalement pour tomber... sur une table en bois. Il se rendit compte qu'il avait été enfermé dans un pot à confiture par un lutin pendant la nuit. Il vit sa chaumière et tout pleins d'autres sucreries qui avaient été enlevées par ce lutin. L'un retint son attention. Un petit caramel mou n'était pas dans un bocal, mais près de lui, prêt à être mangé. Le lutin confirma ses pensées :

"-Vous ferez un bon petit assemble tous les deux ! Guimauve au caramel mou ! un vrai régal ! Une chance que tu sois tombé sur moi, petit ! Je connais peu d'ourson en guimauve qui ne sont pas nappé de délicieux chocolat ! Je vais vous déguster dans quelques minutes ! Vous avez amplement le temps de faire connaissance !"

     Un regard entre les deux sucreries et la même idée leur vint en tête, une seule, toute bête, mais qui mérite d'être réfléchie. S'évader a tout prix ! Le caramel confia ses idées à l'ourson et tous les deux se mirent d'accord sur un plan ingénieux qui se mettras en place sans tarder, car le lutin revenait à la charge.

 

 

 

Le reste je ne peux pas te l'écrire ici, c'est trop long... je te l'envoie par message! Bon courage! :)