Réponses

2013-04-17T12:24:04+02:00

Dès le début de son règne, Charles Ier affronta le parlement d'Angleterre pour accroître ses revenus alors que ce dernier cherchait à limiter les prérogatives royales que le roi considérait être de droit divin. Ses interférences dans les affaires religieuses des Églises d'Angleterre et d'Écosse et ses hausses d’impôts sans l'accord du Parlement furent très mal acceptées par ses sujets qui le considéraient comme unmonarque absolu et un tyran. De même son refus de soutenir les forces protestantes durant la guerre de Trente Ans associé à son mariage à une princesse catholique soulevèrent des interrogations quant à sa religion. Charles Ier s'allia également à des figures ecclésiastiques controversées comme Richard Montagu et William Laud qu'il nomma archevêque de Cantorbéry. De nombreux sujets, dont les puritains, considéraient que cela rapprochait trop l'Église d'Angleterre de l'Église catholique. Ses tentatives pour imposer des réformes religieuses en Écosse furent la cause des guerres des évêques qui renforcèrent la position des parlements anglais et écossais et à précipitèrent la chute du roi.