Exercice 14:

Réécrivez ce passage en remplaçant la première personne du singulier par la première personne du pluriel. Vous ferez toutes les modifications qui s'imposent.

Lettre d'un poilu dimanche 2 mai 1915 Que je mesure ici en pleine force, une lueur de gloire dans les yeux, ou que je finisse plus tard bourgeoisement dans un cimetière: qu'importe, la vie n'a jamais été pour moi une chose bien douce et l'avenir me paraît bien noir. Je ne ferai rien pour disparaître, je n'ai pas le sang d'un héros.

1

Réponses

2013-03-18T20:31:40+01:00

que nous mesurions ici en pleine force, une.... iu que nous finissions plus....la vie n'a jamais été pour nous  .....et l'avenir nous paraît.   nous ne ferons  nous n'avons pas