Réponses

2013-03-12T02:54:27+01:00

La situation des Indiens aprèsla Controverse de Valladolid s'est considérablement améliorée, la monarchie ayant décidé qu'il fallait préserver ces "bons sauvages", et tout faire pour leur conversion. Ils étaient regroupés dans des circonscriptions administratives (Pueblos de Indios), où ils avaient leur propres lois. Ils étaient encadrés par une noblesse indienne, elle-même contrôlée par l'administration monarchique. Les Pueblos indiens ne connaissaient pas la propriété : tout était collectif. Cependant, le port d'armes à feu était interdit aux Indiens. Le monde indien était donc "préservé" de celui des Espagnols selon la volonté de la monarchie espagnole. Mais il ne faut pas trop idéaliser le tableau : ils restaient sans influence politique réelle.
La situation des Indiens s'est en revanche dégradée après les Indépendances et la mise en place de la démocratie, puisqu'ils devenaient des citoyens comme les autres (d'ailleurs ils ont rarement soutenu les mouvements indépendantistes, puisque leur situation leur convenait parfaitement) ...