Bonjour voila mon devoir de français:

"Les gens sans bruits sont dangereux, Il n'en est pas ainsi des autres" -> Vous imaginerez un récit en prose qui illustre cette morale, en mettant en scéne des animaux de votre choix. Vous veillerez à ce que votre récit respecte bien les caractéristiques d'un apologue.

Voilà ce que j'ai fais si quelqu'un pourrait me dire ce qui a à changer ce serait gentil merci d'avance.

Depuis le temps que je patiente dans ma litière, dans cinq minute je vais pouvoir enfin sortir, me voilà ravi. La petite souris de la voisine si mignonne et douce qui, dans sa cage a fini sa sieste sortie son bout du nez afin de s'oxygéner. Je la vois au loin cette petite bête qui me regarda d’un air inquiet et non habituel, comme tous les jours elle bougea sa queue afin de me faire venir, je viens tout de suite la voir pour savoir en quoi pourrai-je l’aider, plus je m’approchais plus elle reculait, elle m’avait l’air étrange… Me voilà à deux mètres d’elle mais elle s’enfui en vitesse dans un coin perdu, je la suis en me disant qu’elle doit avoir besoin d’aide et puis qu’après tout il ne pourra rien ne m’arriver je suis plus grande et plus grosse qu’elle sauf qu’elle m’emmena dans un gros trou noir ou se cache une centaine de souris qui m’attaquèrent et me voilà aujourd’hui avec une patte en moins… C’est ainsi que les gens sans bruit sont dangereux il n’en n’est pas ainsi des autres

1

Réponses

2013-02-17T16:32:33+01:00
Pour moi ça m'as l'air bon, l'idée est superbe !