Réponses

2013-01-28T13:30:06+01:00

Je dirai pour les 2. j'ai une longue expérience de voyages un peu sur tous les continents et voici ce que j'en ai retenu.

 

On voyage pour connaître l'autre, sa culture , ses différences, ses croyances, son mode de vie. Encore faut il ne pas s'installer dans un hôtel "à touristes" notamment dans les pays où on ne peut pas découvrir la réalité dans ce cas là : le maroc, les pays d'ASIE  du sud est, Madagascar, l'île maurice et bien d'autres. L'idéal est de louer un appartement ou d'aller chez l'habitant et d'être mêlé à la vie quotidienne, c'est à dire faire ses courses, prendre les transports en commun, etc.. C'est à ce prix là que l'on découvre vraiement l'autre.

 

Voyager permet aussi de se connaître car on teste assez vite notre capacité d'adaptation à un monde différent, notre capacité à absorber la misère, à oublier le confort et les idées toutes faites, à savoir attendre, patienter (bon à savoir dans toutes les îles et l'afrique). Nous mesurons notre chance d'habiter un pays riche et pourvu de toutes les facilités : accès aux soins, aux transports, approvisionnement facile, etc..J'ai fait un séjour en Afrique où j'ai été victime de la "tourista", j'ai du attendre 3 jours pour voir un médecin et 5 pour avoir accès à des médicaments et encore, j'ai été privilégiée car j'étais blanche! Ceci nous permet d'apprécier ce que nous considérons comme acquis et qui est loin de l'être pour d'autres, l'accès à l'eau potable par exemple, ou à l'électricité.

 

je pense donc que voyager est formateur pour mieux se connaître et faire tomber les barrières de l'indidfférence ou de la banalisation de certains problèmes criants.