Bonjour urgent j ai besoin d aide pour ma rédaction pour demain SVP .Merci d avance . Sujet : Mettez vous a la place D Homère et racontez 15-20 lignes un nouvel épisode de l Odyssée: Ulysse et ses compagnons affrontent un monstre féminin : Méduse. -Dans le premier paragraphe , vous raconterez l arrivée d Ulysse et ses compagnons sur l île de méduse. Vous décrivez rapidement cette créature et vous noterez les réactions d Ulysse et ses compagnons face a elle. -Dans le deuxième paragraphe vous raconterez en détail la confirmation entre Méduse et Ulysse et ses compagnon et vous expliquerez le sort qu' elle réserve a ses victimes. -Dans le troisième et dernier paragraphe , vous raconterez comment Ulysse a vaincu Méduse et vous terminerez votre travail par son départ de chez elle avec ses compagnon (peut-être moins nombreux?). Vous raconterez cet épisode au passé .Utiliser des épithètes homériques que vous pouvez inventez .Faites attention a votre expression et a votre orthographe .

merci

1

Réponses

2013-01-06T16:33:44+01:00

Bon alors je vais essayer de t'aider car je ne sais pas se qu'est un épithète homérique alors il faudra en rajouter. 

Résumé:

 

Ulysse était arrivée au lieu prédit par la grande Pytie: la prêtresse de l'Oracle de Delphes.

Cette dernière lui avait prédit une réponse exacte de l'Etat de son fils et de sa Femme si il réussissait à vaincre  la Pythie en un combat mortel.Il arriva donc à L'ouest de la Lybie sur l'Ile de la Méduse  où nul était revenu vivant. L'ile était un endroit sinistre et silencieux. Pas de forme de vie des cadavres ensanglentés à perte de vue de grands arbres semblants à des Pins mais encore plus imposants secouaient leurs branchages et un chemin de ronces épineuses menait vers un temple de marbre noir encore  plus froid que la mort.Des cris stridents résonnaient au loin. 

Ulysse et quelques hommes s'aventurèrent sur le chemin de ronces avec l'épée qu'Ulysse tient de Zeus: Diamantine, des armures rouillés par le temps et le froid ainsi que de grands boucliers de métal étincelant et des carquois de peau conteant quelques flèches non pas les flèches ordinaires en bois. Mais des flèches d'or et d'argent. Il étaient à moins de cinq mètres des marches du temple alors qu'il aperçurent un siège retourné dos au Héros épique qu'est Ulysse. La Méduse y était installée ses cheveux serpents sifflaient et leurs écailles luisaient.Sa peau semblait écailleuse est ressemblée à celle d'un crocodile. Elle murmura:

-C'est donc notre Brave Ulysse et ces hommes qui viennent me défier!

 

Ulysse se tenait près à bondir sur elle. La Méduse se retourna comme l'avait prévu Ulysse mais plus vite que la foudre elle sauta sur le fidèle compagnon d'Ulysse Tryophite qui surpris n'eut point le temps de se défendre qui croisa le regard macabre de la Méduse et ses yeux dilatant le transformit en statue de pierre pour l'éternité. 

Ulysse avait sagement réfléchit et grâce à sa sagesse avait pris des bandeaux de tissus très fins et ordonna à ses "fidèles" de s'en couvrir les yeux. Ulysse bondit et pris une flèche et transperça le ventre de la Méduse. Mais la Méduse n'en fît rien, le trou se re-remplit de chair et re-pris sa forme normale. La Méduse se retourna brusquement et sauta sur Ulysse avec l'intention de lui aspirer son âme ce qui l'a rendrait encore plus invincible. Le Combat battait son plein et Ulysse était en danger. Mais Ulysse pris son bouclier et se renversa sur la Créature. Un des compagnons d'Ulysse nommait Marvaniuys sembla essayer de faire diversion: Il cria de tout son corps et injuriant la Méduse sanguinaire. Cette dernière retourna lentement la tête et poussa un cri si aigu qu'il brisa les timpans de Marvaniuys. Car comme toujours Ulysse le sage avait fait mettre de la cire d'abeille pour que les cris les plus aigus au plus graves n'ait aucuns effets sur eux. Mais Marvaniuys était rêveur est cette fois-ci c'était à ses risques et périls; il s'effondra sur le sol glaçé de ce royaume sans pitié. Ulysse mis à son profit cette diversion: il se releva et lorsque la Méduse se retourna Ulysse tenait son épée Diamantine à la main droite et trancha d'un coup sec et toujours sans ouvrir ses yeux la tête qui faisait jusqu'à présent régnait le Chaos sur cette terre désertique.

 

Ulysse au regard plein de triomphe prit la tête mais cela toujours les yeux fermés leva la tête et l'enveloppa d'un tissu de sa tunique couleur émeraude. Il enterra la tête et pleura ses compagnons morts pour le sauver. Tous s'éffondrer autour de lui.Il décida donc avant de se re-mettre en route de rendre en leur hommage une messe dans le temple avec trois hommes survivants du combats. Ulysse mi-heureux mais triste, ne se retourna plus et continua le chemin vers le Navire au fur et à mesure qu'il avançer les arbres semblants à des pins laisser place à de somptueuses fleurs, la terre se recouvrit d'herbe fraîche des fleuves apparurent, des papillons, cocinelles, lapins et animaux de prairie apparurent. Une fois revenus sur le bateau la troupe d'Ulysse trouvit un parchemin enroulé tamponné d'un sceau d'Or près des tonneaux d'eau. Le parchemin disait: "Pénélope et ton fils sont aussi heureux et beaux que cette métamorphose entre le Chaos et le Paradis car un coeur en pierre recouvre souvent un coeur en mousse."  

Le Navire reprit donc le Chemin d'Ithaque ravivant leur espoir auprès de cette lettre annonçant la bonne nouvelle.      VOILA C'EST FINI ! J'ESPERE QUE CA VA T'AIDER !!!