Réponses

2013-01-04T17:10:33+01:00

Pour faire un "jeu de mots", il est possible de seulement les identifier et non de s'identifier à eux, pour prendre du plaisir. Le charme n'est pas seulement narcissique, une reconnaissance du même.

Les identifier, à savoir les reconnaître... Bien évidemment, on peut reconnaître un personnage, en l'assimilant à un archétype. Ce modèle idéal peut être, pour une femme, par exemple, l'image de son prince charmant. Mais, la beauté est une notion difficile à appréhender. Et le plaisir est varié, ses sources sont variées. L'observation du monde, sa perception, sa prise de conscience, son identification, sa compréhension, même son analyse, peut être une source intarissable de plaisir divers. Et c'est une représentation du monde que soumettent l'écriture et la lecture, que ce soit celles d'un roman ou d'un essai.

Un roman ne donne pas à voir que des héros, qui, par définition, sont des personnages accomplissant une action extraordinaire ou étant dans une situation extraordinaire, offrant ainsi une direction morale ou spirituelle. Il y a les antihéros, il y a aussi la banalité, le quotidien, un contexte dans lequel vous pourriez identifier un ami, une connaissance, un ouï-dire, un type social, un type poétique, etc....

On peut aussi évoquer la notion de découverte et non de reconnaissance. Quel plaisir de découvrir...

Pourtant, il est vrai qu'il est nécessaire que le lecteur se projette dans l'univers du roman.