Bonjour j'ai 1 exercice pour mardi mais je n'y arrive pas, il faut mettre les verbe a l'infinitif au passe simple ou a l'imparfait;

1)Sonia (rever) en regardant les nuages et (se sentir) mèlancolique. Mais un vol de cygnes sauvages (attirer) son attention et lui (faire) oublier ses soucis.
2) Il (devenir) amnésique et on le (trouver), errant dans les rues. Il ne (savoir) plus d'ou il (venir) et (ignorer) jusqu'a son nom. On (faire) des recherches et on (retrouver) enfin sa famille.
3.Les passants ne (s'arreter) guere devant la vitrine de la boutique qui (etre) modeste et un peu terne. Un jour, la propriètaire (decider) de changer radicalement la décoration de son magasin qui (devenir) alors un lieu a la mode, très fréquenté.
4) Ce jour la, ils (rester) une partie de la nuit à bavarder et à évoquer des souvenirs, puis ils (se décider) à rentrer chez eux.

Merci d'avance:))

2

Réponses

Meilleure réponse !
2014-10-11T19:08:57+02:00
1)Sonia (rêvait )  regardant les nuages et (se sentait ) mèlancolique. Mais un vol de cygnes sauvages (attira) son attention et lui (fit) oublier ses soucis.
2) Il (devint) amnésique et on le (trouva), errant dans les rues. Il ne (savait) plus d'ou il (venait ) et (ignorait ) jusqu'a son nom. On (fit ) des recherches et on (retrouva) enfin sa famille.
3.Les passants ne (s’arrêtaient  ) guere devant la vitrine de la boutique qui (était ) modeste et un peu terne. Un jour, la propriètaire (décida) de changer radicalement la décoration de son magasin qui (devint) alors un lieu a la mode, très fréquenté. 
4) Ce jour la, ils (restaient  ) une partie de la nuit à bavarder et à évoquer des souvenirs, puis ils (se décidèrent ) à rentrer chez eux.

2014-10-11T19:09:43+02:00
1)Sonia REVAIT en regardant les nuages et SE SENTAIT mèlancolique. Mais un vol de cygnes sauvages ATTIRAIT son attention et lui FIT oublier ses soucis.
2) Il DEVINT amnésique et on le TROUVA, errant dans les rues. Il ne SAVAIT plus d'ou il VENAIT  et IGNORAIT jusqu'a son nom. On FIT des recherches et on RETROUVA enfin sa famille.
3.Les passants ne S'ARRETAIENT guere devant la vitrine de la boutique qui ETAIT modeste et un peu terne. Un jour, la propriètaire DECIDA de changer radicalement la décoration de son magasin qui DEVINT alors un lieu a la mode, très fréquenté.
4) Ce jour la, ils RESTAIENT une partie de la nuit à bavarder et à évoquer des souvenirs, puis ils SE DECIDERENT  à rentrer chez eux.