Réponses

2012-12-08T13:06:59+01:00

Registre du fantastique, tu peux pas exemple dire que ton personnage s'endort rêvant de plusieurs choses imaginaires, qui ne pourrais que se produire dans les films ou dans les rêves! Ton personnage pourrait alors se reveiller, et revenir à la realité ; le voyage se termine, et son reve aussi ! a toi de voir :)

Meilleure réponse !
2012-12-08T14:44:28+01:00

Le

train filait, à toute vapeur, dans les ténèbres. Je me trouvais seul, en face

 

d'un vieux monsieur qui regardait par la portière. C'était par une nuit sans

 

lune, sans air, brûlante. On ne voyait point d'étoiles, et le souffle du train lancé

nous jetait quelque chose de chaud, de mou, d'accablant,

d'irrespirable.

Partis de Paris depuis trois heures, nous allions vers le

centre de

la France sans rien voir des pays traversés

Tout à coup, je fus surpris de constater que toutes les personnes qui m'accompagnait était simplement des gens que je connaissais depuis longtemps. Une peur m'envahit au plus profond de mon âme et je ne compris pas tout de suite ce qui se passait.

Le vieux Monsieur s'approcha de moi et dit " Tu n'as plus rien à craindre, nous sommes tous réunis et on va s'occuper de toi...."

A ce moment précis, je me sentis aspiré mais je ne ressentais aucunes craintes, juste une sensation de paix et de chaleur. J'arrivais vers un lieu étrangement paisible ou tout le monde me regardait avec amour.

Toutes ces personnes étaient mes ancetres et je ne mis pas longtemps à reconnaître ma mère partit 5 ans plus tôt.

Tout me revint..... l'accident, les pompiers, l'hôpital et je sûs que j'étais arrivé au paradis.

Le vieil homme revint vers moi et me proposa de rester ou de repartir. Cet endroit semblait tellement fantastique que plus rien pour moi ne comptait.

C'est alors qu'on me montra ma famille..... oui j'avais une famille, une femme ( un homme) et deux enfants. Leurs désarrois me fit tant de peine que je décidais de revenir parmi eux.

Je ne sus jamais comment j'avais réintégré mon corps mais au moins j'étais convaincu de ne  plus avoir peur de la mort.

 

En espérant que je t'aurais aidé.