Réécrivez le passage en remplaçant les personnages féminins par des personnages masculins et inversement. Vous garderez les mêmes temps verbaux.

La veille, elle lui avait en effet parlé d'une sœur. Son aînée d'un an seulement. Il s'inclina et se présenta, demanda à voir Susan. Il eut l'impression que la jeune fille le regardait d'un air bizarre, mais elle se contenta de lui dire:
"Entrez, je vous prie. Elle n'est pas là pour l'instant, mais si vous voulez bien attendre au salon, là...". Il s'assit au salon, là. C'était bizarre qu'elle fût sortie. Même pour peu de temps. C'est alors qu'il entendit la voix, la voix de la jeune fille qui lui avait ouvert la porte, la jeune fille parlait dans l'entrée et, mû par une inexplicable curiosité il se leva et alla se coller son oreiller contre la porte. La jeune fille parlait, semble-t-il, au téléphone.

Merci de m'aider.

2

Réponses

2014-09-28T12:17:05+02:00
La veille, il lui avait en effet parlé d'un frère. son aîné d'un an seulement. Elle s'inclina et se présenta, demanda a voir George. Elle eut l'impression que le jeune garçon le regardait d'un air bizarre, mais il se contenta de lui dire:
"Entrez, je vous en prie. Il n'est pas là pour l'instant, mais si vous voulez bien attendre au salon, là...". Elle s'assit au salon, là. C'est bizarre qu'il fût sortie. Même pour peu de temps. C'est alors qu'elle entendit la voix, la voix du jeune garçon qui lui avait ouvert la porte, le jeune garçon parlait dans l'entrée et, mû par une inexplicable curiosité elle se leva et alla se coller son oreille contre la porte. le jeune garçon parlait, semble-t-il, au téléphone.
Meilleure réponse !
2014-09-28T12:23:16+02:00
La veille , il lui avait en effet parlait d'un frère . Son aîné d'un ans seulement .
Elle s'inclina et se présenta , à voir Susan . Il eut l'impression que le jeune garçon la regardait d'un aire bizarre , mais il se contenta de lui dire : 
"Entrez, je vous prie . Il n'est pas là pour l'instant mais si vous voulez bien attendre au salon , là ...''. Elle s'assit au salon , là . C'était bizarre qu'il fût sortie .
Même pour peu de temps. C'est alors qu'elle entendit la voix, la voix du jeune garçon  qui lui avait ouvert la porte, le jeune garçon  parlait dans l'entrée et, mû par une inexplicable curiosité elle se leva et alla se coller son oreiller contre la porte. Le jeune garçon  parlait, semble-t-ellel, au téléphone.