Bonjour J'ai écrit une rédaction et j'ai besoin de quelqu'un pour me corriger les fautes de cohérence ou de grammaire ou d'orthographe . S'il vous plait pouvez vous m'aider ?ça sera très gentil de votre part .Notez moi aussi .Donc le sujet est : Comme Jim Hawkins : vous trouvez une carte au trésor . Vous la décrivez et vous indiquez les réactions (les sentiments) qui ont été les vôtres a la lecture de cette carte.La rédaction :David Jones , un collégien part avec sa classe de SVT pour une excursion dans la foret a l’autre bout de la ville .S’éloignant un peu du groupe , il erra seul dans les bois et tomba accidentellement sur un vieux rocher ou il y a été marqué des symboles étranges que David n’a jamais vus . Sa curiosité piquée au vif , il poussa le rocher difficilement pour voir ce qui se cache derrière. A sa grande surprise , David découvrit un vieux coffre marin.C’était d’apparence un vieux coffre marin comme tous les autres, aux angles détériorés par les heurts d’un service prolonge. Il était tellement poussiéreux qu’une vague de toux m’a submergée quand je l’ai touché . On pouvait dire que le coffre était derrière ce rocher depuis des années voire des décennies vu le bois usé et égratigné . Excité ,perturbé , je l’ouvrais , les mains tremblantes . Un fort relent de tabac et de goudron s’échappa du coffre, mais on n’y voyait rien, au premier abord. Petit a petit , la poussière s’est envolée et je me retrouvais devant un très ancien livre .Ma curiosité aiguisée , je l'ouvris et tourna une à une les pages qui craquellent, j'essayais de lire mais les mots étaient un peu effacés et ils étaient écrits dans une langue que je ne connaissait pas, et pendant que je feuilletais ce livre, une feuille cachetée en tomba . Je décidais de la montrer a Nora et Jean mes meilleurs amis .Visiblement les doigts me démangeaient de l’ouvrir ; mais me s’abstins, et le glissa tranquillement dans la poche de mon pantalon.Une fois arrivé , nous dépliâmes la feuille pour voir son contenu .La copie était fortement scellée en plusieurs endroits et bien cachetée au milieu . Jean brisa les cachets prudemment et une carte d’une île se révélait devant nous . On voyait clairement les sondes et les isobathes , la latitude et la longitude de l’île . Il y avait aussi la signalisation maritime ,les amers et les chiffres de sondage . Les nombres et noms des falaises , golfes ,baies , et tous les éléments indispensables pour une navigation prudente et sans danger . L'île avait pour dimensions 7 milles de long sur 4 de large . Ce qui m’avait attiré c’était plutôt la forme de l’île aurait on dit d’un crocodile ouvrant ses crocs , avec deux collines centrées et une baie a coté appelée « Le grand port » . On pouvait distinguer aussi de mystérieuses marques un peu partout et particulièrement quatre signes a l’encre noir , deux au sud de l’île ,la troisième au nord-est et la dernière a l’ouest . A coté de la troisième croix , était noté avec une minuscule écriture lisible ces mots « L’or du trésor ,ici »Au dos de la feuille, la même main a écrit ces informations :« Grand cactus, baie du « Grand Port » : point de direction S.-N.-E. quart S.Ile de la mort ,O.-S.-O. quart O.Douze brasses.Les diamants dans la cache Sud. Celle-ci se situe ,dans la direction du volcan et a dix yards au nord de la falaise qui lui fait face .Les artefacts sont simples a dénicher , dans la plaine , au côté S.de la plage de la baie nord , direction O. quart S.O.S. »Nous étions tellement ébahis qu’on n’a pas pu prononcer un mot et on est resté bouche bée pendant quelque minutes a nous regarder mutuellement .Finalement , Nora ,revenue sur terre parla :« Je ne sais pas si je dois croire mes yeux ….. »Il était visiblement excité . On voyait ses yeux briller et ses mains trembler de bonheur . Quant a moi , j'étais aux anges et même Nora semblait être au septième ciel .« C’est pourtant aussi clair que l’eau de roche…. . s’écria Jean tout excité On vient de tomber sur une carte d’un grand trésor …….les amis …… peut être le plus grand trésor de tous les temps . Il faut en profiter du temps et…… SURTOUT ne rien dire a personne …..de notre….. sacrée découverte . Nous devons absolument aller ….a cette… île pour trouver ce ………trésor . On doit arranger une date pour la navigation …..ahhhhhh ? Qu’en pensez vous de la semaine prochaine ! …… Quelle sottises je dis ! ……5 jours …..oh non c’est trop long pour attendre …….voila ce weekend j’emprunterai la barque de mon oncle et on ira chercher ce fameux trésor ensemble . Je serai certainement l’amiral et le capitaine .Toi ,Nora tu accompliras le travail de la cheffe du bord .Quant a mon cher David , il fera un excellent barreur et un parfait navigateur . Vous verrez les amis , nous aurons le vent en poupe ,une prompte traversée et nous trouverons ce trésor en un clin d’œil : et des lingots d’or …..Nous serons les plus riches adolescents du monde . Hissez Oh !!!! »

Merci beaucoup d'avance et n'oubliez pas de me noter









1

Réponses

  • Utilisateur Brainly
2014-09-14T17:53:25+02:00
David Jones , un collégien part avec sa classe de SVT pour une excursion dans la forêt à l’autre bout de la ville .S’éloignant un peu du groupe , il erra seul dans les bois et tomba accidentellement sur un vieux rocher ou il y était marqué des symboles étranges que David n’a jamais vus . Sa curiosité piquée au vif, il poussa le rocher difficilement pour voir ce qui se cachait derrière. À sa grande surprise, David découvrit un vieux coffre marin.C’était d’apparence, un vieux coffre marin comme tous les autres, aux angles détériorés par les heurts d’un service prolonge. Il était tellement poussiéreux qu’une vague de toux m’a submergé quand je l’ai touché. On pouvait penser que le coffre était derrière ce rocher depuis des années voire des décennies vu le bois usé et égratigné. Excité, perturbé, je l’ouvris, les mains tremblantes. Un fort relent de tabac et de goudron s’échappa du coffre, mais au premier abord, on n’y voyait rien. Petit à petit, la poussière s’est envolée et je me retrouvai devant un très ancien livre. Ma curiosité aiguisée, je l'ouvris et tourna une à une les pages qui craquellent, j'essayais de lire mais les mots étaient un peu effacés et ils étaient écrit dans une langue que je ne connaissais pas, et pendant que je feuilletais ce livre, une feuille cachetée en tomba. Je décida de la montrer à Nora et Jean mes meilleurs amis. Visiblement les doigts me démangeaient de l’ouvrir; mais je m’abstins, et la glissa tranquillement dans la poche de mon pantalon. Une fois arrivé, nous dépliâmes la feuille pour voir son contenu. La copie était fortement scellée en plusieurs endroits et bien cachetée au milieu. Jean brisa les cachets prudemment et une carte d’une île se révélait devant nous. On voyait clairement les sondes et les isobathes, la latitude et la longitude de l’île. Il y avait aussi la signalisation maritime, les amers et les chiffres de sondage, les nombres et noms des falaises, golfes, baies, et tous les éléments indispensables pour une navigation prudente et sans danger. L'île avait pour dimension 7 milles kilomètres de long sur 4 de large. Ce qui m’avait attiré c’était plutôt la forme de l’île on aurait dit un crocodile ouvrant ses crocs, avec deux collines centrées et une baie à coté, appelée « Le grand port ». On pouvait distinguer aussi de mystérieuses marques un peu partout et particulièrement quatre signes à l’encre noire, deux au sud de l’île, la troisième au nord-est et la dernière à l’ouest. À coté de la troisième croix était noté avec une minuscule écriture lisible, ces mots « L’or du trésor ,ici »Au dos de la feuille, la même main a écrit ces informations :« Grand cactus, baie du « Grand Port » : point de direction S.-N.-E. quart S. Ile de la mort ,O.-S.-O. quart O. Douze brasses. Les diamants dans la cache Sud. Celle-ci se situe ,dans la direction du volcan et à dix yards au nord de la falaise qui lui fait face. Les artefacts sont simples a dénicher, dans la plaine, au côté S.de la plage de la baie nord , direction O. quart S.O.S. » Nous étions tellement ébahis qu’on n’a pu prononcer un mot et nous sommes restés bouche bée pendant quelque minutes à nous regarder mutuellement. Finalement, Nora, revenue sur terre parla :« Je ne sais pas si je dois en croire mes yeux ….. » Jean était visiblement excité. On voyait ses yeux briller et ses mains trembler de bonheur. Quant à moi, j'étais aux anges et même Nora semblait être au septième ciel. « C’est pourtant aussi claire que l’eau de roche…. . s’écria Jean tout excité. On vient de tomber sur une carte d’un grand trésor …….les amis …… peut être le plus grand trésor de tous les temps. Il faut profiter du temps et…… SURTOUT ne rien dire a personne …..de notre….. sacrée découverte. Nous devons absolument aller ….à cette… île pour trouver ce ………trésor. On doit arranger une date pour la navigation …..ahhhhhh ? Que pensez vous de la semaine prochaine ? …… Quelle sottise dis-je ! ……5 jours …..oh non c’est trop long pour attendre …….voilà, ce weekend j’emprunterai la barque de mon oncle et on ira chercher ce fameux trésor ensemble. Je serai certainement l’amiral et le capitaine. Toi, Nora tu accompliras le travail de la cheffe de bord. Quant a mon cher David, il fera un excellent barreur et un parfait navigateur. Vous verrez les amis, nous aurons le vent en poupe, une prompte traversée et nous trouverons ce trésor en un clin d’œil : et des lingots d’or …..Nous serons les plus riches adolescents du monde. Hissez Oh !!!! »