Réponses

2014-06-20T13:32:11+02:00
Non, nous ne devons  pas toujours faire et penser comme la majorité des gens.
Chacun doit savoir donner son avis. Ce n'est pas parce qu'une majorité décide quelque chose que tout le monde doit la suivre, c'est ne pas faire preuve de discernement, ni d'esprit.

Il faut savoir affirmer nos idées, si l'on est convaincu que c'est la bonne solution. 
De plus suivre une majorité, c'est montrer une faiblesse quelque part qui peut nous jouer des tours. Je prends comme exemple les sectes, ou d' un groupe de personnes qui se moquent d'un individu.
Ce genre de situation peut nous amener des ennuis et en aucun cas, nous devons suivre et ne pas exprimer nos pensées. 
Il faut savoir oser, et donner son opinion, en réfléchissant, afin d'avoir une vision différentes les choses.
 Savoir s'affirmer, c'est aussi pouvoir faire changer les choses, et ne pas rester pieds et poings liés.
La liberté de choix, c'est aussi dire "non" lorsque les choses ne nous conviennent pas, sinon nous pourrions le regretter.

Voilà quelques idées :)


Meilleure réponse !
2014-06-20T13:45:05+02:00
Les transformations du monde ont lieu grâce à un petit nombre de personnes, et ceux-ci ne peuvent pas complètement changer "la face du monde".
En effet, la plupart des hommes font comme tout le monde, ils se conforment aux idées des autres pour éviter d'avoir à imaginer ou réfléchir. Et ne pas se faire remarquer est apparemment plus facile pour l'individu.
Certaines de ces personnes qui fonctionnent différemment, et qui donnent leurs idées, opinions, sont mis en marge de la société, alors qu'ils ont pourtant un rôle bien défini sur terre.
On s'aperçoit du  courage de ces hommes  opposés aux autres, difficilement acceptés par la société. Les hommes se refusent à une nouvelle pensée pour rester conforme à ce qui est demandé, car une pression est exercée par les autres en les culpabilisant sur l'affectif. Ainsi ces Hommes isolés agissent envers et contre tous. Mais il est important pour l’évolution du monde d’avoir ces individualités car sans eux le monde ne progresserait pas et l’Homme en général ne changerait guère. Simone Veil est un parfait exemple pour illustrer cela. Cette femme politique française a fait voter la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse le 17 Janvier 1975 après multiples combats contre la politique et la religion. Cette révolutionnaire montre bien l’importance du refus et du combat pour défendre ses idées. Autre que ces personnalités importantes, nombreuses sont les personnes qui refusent, malgré la propagation de nouvelles conceptions, de se conformer au reste de la population. Lonesco, ici encore, montre ce refus à travers le personnage de Bérenger dans sa pièce de Rhinocéros écrite en 1958. En effet cet homme qui ne paraît pas différent des autres, va refuser de se laisser prendre par la contagion qui s’impose peu à peu. Ses amis, sa famille, ses voisins deviennent rhinocéros tandis que lui refuse toute conformité et toute transformation au point de devenir exclu et isolé. Il a donc une manière différente de ne pas penser comme les autres.
Je viens donc d’expliquer comment un Homme arrive à modifier le monde tout en étant inconnu et isolé au départ. A présent je vais tenter de prouver que l’Homme a besoin des autres pour propager ses idées et qu’il ne peut donc agir seul.

L’Homme ne peut agir seul et a besoin des autres pour que ses idées se mettent en

place. Nous pouvons penser qu’un Homme qui a de la volonté arrive forcément à se faire entendre mais la réalité nous prouve bien le contraire. Une idée à besoin des actions de tous pour se généraliser. En effet une pensée qui n’est connue de personnes ne peut se diffuser. Pour cela il faut donc que l’individu isolé et méconnu sorte de sa solitude pour pouvoir se faire entendre et se faire accepter des autres. Après cela se met en route un engrenage qui permet la diffusion de nouvelles pensées. L’appel du 18 Juin 1940 permet de prouvée que ce système est réel. Le Général de Gaulle, participant à la seconde guerre mondiale, se réfugie à Londres et appel les Français à continuer le combat par l’intermédiaire d’une radio. Ce moyen de communication prouve que cet homme solitaire devant son refus a la capitulation du régime de Vichy arrive à se faire entendre et à se faire approuver par une majorité qui ne va cesser de croitre pour mettre fin a ce chaos.
Mais cette propagation mondiale d’idée peu devenir dangereuse. L’être humain qui agit seul sans écouter l’opinion commune est menaçant pour le reste de la population.