Réponses

Meilleure réponse !
  • Utilisateur Brainly
2014-06-04T15:12:21+02:00
Peut-on parler d'un art islamique, alors que la civilisation née de l'islam s'étend sur quatorze siècles et sur un espace qui va de l'Atlantique au Pacifique, du Maroc jusqu'à l'Indonésie, et que cette civilisation a poussé des ramifications un peu partout dans le monde, aussi bien en Chine qu'au Brésil ? Il ne viendrait à l'idée de personne de mettre sur le même plan et de traiter dans un seul chapitre tout l'art issu de la religion chrétienne. Cette terminologie abusivement unificatrice vient non seulement de notre européocentrisme, mais aussi du fait que l'islam n'a jamais vraiment séparé monde spirituel et monde temporel ; dès sa genèse, il s'imposa comme religion triomphante, dans la cité comme dans les âmes. Cela explique que la notion d'« art islamique » n'est pas réservée aux seules expressions artistiques liées à la religion –  comme l'architecture des mosquées et leur mobilier ou encore les objets de dévotion privée –, mais qu'elle couvre l'ensemble des créations émanant du monde musulman : palais, caravansérails, ponts ou objets décoratifs, comme des lustres ou de la vaisselle.On devrait donc parler de l'« art des musulmans » plutôt que de l'« art islamique ». Il arrive d'ailleurs qu'on qualifie d'« islamique » des objets fabriqués certes pour des commanditaires musulmans mais par des artistes ou des artisans de toute évidence non musulmans, qu'il s'agisse de chrétiens au Proche-Orient, d'hindouistes au Penjab, etc.Dans ce contexte, l'expression « art islamique » n'a donc plus que de très lointaines connotations religieuses et correspond à l'« art d'une civilisation où l'islam est la religion dominante » ou même, dans certains cas, « où l'islam est la religion de la classe dominante ».
Merci m en fiche de l internet vraiment merci bb