Réponses

2014-05-02T15:35:53+02:00
Le narrateur évoque les cris et la mort des chevaux.
Pour le narrateur et ses camarades, ces cri représentent l’innocence martyrisée, car les animaux
sont des êtres innocents qui ne comprennent rien à ce qui leur arrive (C’est toute la détresse du monde…). C’est Detering qui est le plus ému parce qu’il est paysan et donc plus proche des
animaux que les autres : Je voudrais savoir le mal qu’ont fait ces bêtes. […] Je vous le dis, que les
animaux fassent la guerre, c’est la plus grande abomination
qui soit.