Bonjour alors j'ai une rédaction a faire pour demain et je suis totalement pomer! Les question de redaction sont en dessou, merci a se qui m'aiderons..

Voici le texte : Cela devenait insupportable. Sous ses fenêtres qui donnaient sur une petite place naguère charmante, le vacarme des voitures, des moteurs ronflants ne s’arrêtaient jamais. Même la nuit. Impossible de dormir avec les fenêtres ouvertes. Non ce n’était vraiment plus tolérable. Les enfants risquaient d’être écrasés en sortant de la maison. Plus une minute de paix. Par miracle, on lui proposa cette petite ferme isolée, abandonnée par son propriétaire, et qui ne coûtait qu’une bouchée de pain. Il fallait évidemment faire quelques réparations. Le toit, la peinture. Installer aussi une salle de bains. Mais même avec ça, il s’en sortait très bien. Et, au moins, il était chez lui. Il achetait le lait, les œufs, les légumes chez un fermier voisin pour la moitié du prix de ces denrées en ville dans les grands magasins. Et des produits purs, naturels. Le seul ennui, c’était les trajets en voiture – vingt kilomètres – quatre fois par jour. Mais, bah, vingt kilomètres ! Une question d’un quart d’heure. (Sauf quand il y avait des embouteillages, des accidents, une panne, un contrôle de police, du brouillard, du verglas, ou trop de neige.) L’école aussi était un peu loin, mais une demi-heure de marche fait beaucoup de bien aux enfants. (Sauf quand il pleut, quand il neige, quand il fait trop froid ou trop chaud.) Mais, au fond, c’était le paradis. Et il riait bien quand, en arrivant en ville, il garait sa voiture sur la petite place, souvent même sous ses propres fenêtres de naguère. En respirant le gaz des tuyaux d’échappement, il songeait avec satisfaction qu’il avait épargné tout cela à sa famille. Puis, il y eut ce projet d’autoroute. En consultant les plans affichés à l’hôtel de ville, il constata que la future route à six voies passerait au milieu de sa ferme, ou pas loin de là. Il en fut profondément ébranlé, mais, l’instant d’après, il eut comme une illumination : si l’autoroute passait à travers sa ferme ou son jardin, il serait indemnisé. Et avec l’indemnité il pourrait s’acheter une autre ferme, ailleurs. Pour en avoir le cœur net, il demanda une entrevue au responsable. Celui-ci le reçut cordialement. Après l’avoir politiquement écouté, il lui expliqua qu’il avait fait erreur en lisant les plans, car l’autoroute en question passait au moins à cent cinquante mètres de distance de sa ferme. Donc, il ne pouvait être question d’une indemnité. L’autoroute fut construite – magnifique ouvrage – et il y avait effectivement cent cinquante mètres de distance entre celle-ci et la ferme. D’ailleurs, le bruit, on l’entendait à peine, une sorte de bourdonnement continu auquel on s’habituait très vite. Et le propriétaire de la ferme se consola en se disant qu’avec cette autoroute il arriverait plus rapidement à son lieu de travail. Mais, par prudence, il renonça à acheter le lait à la ferme voisine, car les vaches du fermier broutaient à présent à la lisière de la grande route, où l’herbe, comme chacun le sait, contient beaucoup de plomb. Six mois plus tard, on installa des réservoirs à gaz à cinquante mètres de sa ferme. Deux ans plus tard, une usine d’incinération d’ordures ménagères, à quatre-vingts mètres. De lourds camions arrivaient du matin au soir, et la cheminée de l’usine fumait sans discontinuer.

Je doit faire une redaction ( au choix).

a. Volontairement; la chute de la nouvelle n'a pas été reproduite. Que pouvez- vous imaginer? rediger votre suite en respectant les temps, le lieu, les personnages ( 2 pages --')

b. Vivre a la campagne ou a la ville? Qu'en pensez vous? vous presenterez votre reflexion dans un dévellopement organisé ( 1 pages --')

1

Réponses

2012-11-14T18:16:07+01:00

B)  Critères pour déterminer s'il est mieux de vivre à la campagne ou en ville.

En Ville

Avantages:

Tout est à proximité

Au point de vue travail: la distance est plus restreinte du domicile au lieu de travail. Par conséquent gain de temps et d'argent.

Au point de vue des soins: hôpitaux, pharmacies et médecins à proximité.

Au point de vue de la scolarité des enfants: écoles nombreuses (tous types d'enseignement) et plus proches. De plus disponibilité des cars scolaires.

Au point de vue du commerce: accès à plus de magasins et donc plus de choix aux niveaux des produits.

Au point de vue culturel et des loisirs: présence de lieux culturels et de loisirs (de détentes), plus d'animation en somme.

De nombreux services publics : (la poste), les taxis les bus infrastructures beaucoup plus accessibles.

Désavantages:

Plus de solidarité, les voisins ne se connaissent plus, ils sont individuels.

Ils créent un impact écologique plus important en contribuant à la pollution locale. 

Ils n'ont pas autant de disponibilités pour aller se promener dans la nature, faire du jardinage, du sport.

Pour la santé, ce n'est pas bon respirer pollution.

Vie plus stressante parce qu'elle est plus agitée, il y a plus de mouvements, de bruit en ville.

A la campagne

Avantages:

Vie plus paisible, endroit tranquille et moins stressant.

Au point de vue de la nature, on peut se balader dans des endroits en plein air, faire du sport dehors, 
du jardinage dans le jardin. 
C'est meilleur pour la santé de sortir prendre du bon air pur.

L'empreinte écologique des campagnards est moins importante que celle des gens vivant dans les villes (ils font des compostes, font des potagers et utilisent plus leurs propres produits,...).

Désavantages de vivre en campagne:

Lieu de travail et services médicaux plus éloignés tout comme les magasins par conséquent plus de distance à effectuer et plus d'utilisation des moyens de transports.