Bonjour, SVP quelques idées pour un commentaire littéraire sur un poème tiré de L'Horizon chimérique, de Jean de La Ville de Mirmont :
Par un soir de brouillard, en un faubourg du nord,

Où j’allais, promenant mon cœur noyé de pluie,

J’ai vu, dans une auberge basse du vieux port,

Danser les matelots de la Belle-Julie.



Le timonier portait sur son épaule droite,

Exotique et siffleur, un grand perroquet vert.

Du maître d’équipage au cuisinier, qui boite,

Tous gardaient, dans leurs pas, le rythme de la mer.



Et déjà gris de stout, de rhum et de genièvre,

Les plus jeunes, longtemps sevrés de tels festins,

Écrasaient en dansant des baisers sur les lèvres

Des filles dont le cœur est tendre aux pilotins.



Aux accents du trombone et de l’accordéon,

Leurs talons, à grand bruit, soulevaient la poussière.

Mais le mousse, natif de Saint-Pol-de-Léon,

Ivre mort, récitait gravement ses prières.

Il faut commenter sur l'aspect pittoresque de la scène décrite dans ce poème et sur le regard que le poète porte sur le texte.
Help s'il vous plait?
Merci d'avance :)


1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-04-24T12:22:55+02:00
Le regard que le poète porte sur ce poème:

dans un premier temps nous pouvons remarquer que le poète est triste et même anéanti:  ,son coeur est noyé de pluie , je cite:

j’allais, promenant mon cœur noyé de pluie,
alors il sort de chez lui, c'est le brouillard, comme son état d'âme.

Mais s'il est triste, tout le monde ne l'est pas il découvre que les personnes autour de lui sont heureux.

Il nous explique qu'il ne voit donc pas la tristesse autour de lui mais la joie, nous voyons donc une opposition entre son état d'âme et ce qui l'entoure.C'est à dire :

- les matelots de la Belle-Julie danser.

-Les plus jeunes, longtemps sevrés de tels festins,( avec l'accumulation des boissons citées :stout, de rhum et de genièvre

- les hommes embrassant les jeunes femmes

- la musique entraînante, avec le trombone et l'accordéon, la danse avec le bruit des talons des jeunes femmes.

Il fait une description, il n'indique pas dans ce poème si cela lui redonne de la joie, il ne fait que décrire. 

On voit une opposition aussi de certains mots: gris, mort, gravement, prières, brouillard et festins, baisers, lèvres, dansant.

aspect pittoresque:

on voit l'aspect pittoresque , et exotique, avec le nom de la  boisson: rhum

Le produit qui vient des Amérique et l'oiseau le perroquet, on peut penser qu'il vient des contrées lointaines, le mot exotique est même cité.
Le cuisinier qui boite nous fait penser aux contrebandiers qui parcourent les mers , comme les pirates .

Tous ce mots nous rapportent aux voyages : la mer,les différentes boissons, ,le timonier, les matelots, le maître d'équipage, on s'imagine tous les déplacements  de ces hommes à travers le monde.
Les boissons viennent, l'irlande, ou encore d'amérique ou encore les pays bas.
On nous dit même que le bateau est passé par la Bretagne puisque le mousse vient de st pol de léon.

voilà quelques idées.A plus.