Expliation:
Dans les misérables, il faut expliquer cette phrase :

Quand elles se trouvent ainsi, des l'aube, toutes petites, toutes nues, parmi les hommes, que se passe-t-il dans ces âmes qui viennent de quitter Dieu?

Voila le texte pour voir un peu :

Pendant
que le mari ruminait et combinait, la Thenardier, elle, ne pensait
pas aux créanciers absents, n'avait souci d'hier ni de demain, et
vivait avec emportement, toute dans la minute.
Tels
étaient ces deux êtres. Cosette était entre eux, subissant leur
double pression, comme une créature qui serait a la fois broyée par
une meule et déchiquetée par une tenaille. L'homme et la femme
avaient chacun une manière différente; Cosette était rouée de
coups, cela venait de la femme; elle allait pieds nus l'hiver, cela
venait du mari.

Cosette montait, descendait,
lavait, brossait, frottait, balayait, courait, trimait, haletait,
remuait des choses lourdes, et, toute chétive,
faisait les grosses besognes. Nulle pitié;
une maîtresse
farouche, un maître
venimeux. La gargote Thenardier était
comme une toile ou Cosette était
prise et tremblait. L'idéal
de l'oppression était
réalisé
par cette domesticité
sinistre. C'était
quelque chose comme la mouche servante des araignées [60].

La
pauvre enfant, passive, se taisait.
Quand
elles se trouvent ainsi, des l'aube, toutes petites, toutes nues,
parmi les hommes, que se passe-t-il dans ces âmes qui viennent de
quitter Dieu?

1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-04-16T21:01:37+02:00
Cette phrase nous montre l'innocence et la fragilité des enfants face à la puissance des  adultes. Causette est encore une très jeune enfant innocente et fragile qui obeït à la Thenardier et son mari comme une enfant obeït à ses parents. Le couple profite de son jeune âge et son impuissance pour l'exploiter et l'obliger à faire toutes les corvées dures et pénibles ceux d'adultes. Ils agissent avec elle comme une esclave et profite de son innocence.