Bonjour :) URGENT URGENT aide moi siltelais :)♥

QUESTIONS: 1) Comparer les réactions de Javert et Jean Valjean dans les ligne 1 à 8. Justifiez votre réponse en vous appuyant sur le texte.2) a. De quoi Javert accuse-t-il Fantine dans les lignes 4 à 6 ? puis dans les lignes 12 à 15 ? b. Quel trait de caractere ce comportement de Javert met-il en évidence ?
On vit l'inspecteur de police Javert se tourner vers monsieur le maire, pâle, froid, les lèvres bleues, le regard désespéré, tout le corps agité d'un tremblement imperceptible, et, chose inouïe, lui dire, l'œil baissé, mais la voix ferme :— Monsieur le maire, cela ne se peut pas.
— Comment ? dit M. Madeleine.
— Cette malheureuse a insulté un bourgeois.
— Inspecteur Javert, repartit M. Madeleine avec un accent conciliant et calme, écoutez. Vous êtes un honnête homme, et je ne fais nulle difficulté de m'expliquer avec vous. Voici le vrai. Je passais sur la place comme vous emmeniez cette femme, il y avait encore des groupes, je me suis informé, j'ai tout su, c'est le bourgeois qui a eu tort et qui, en bonne police, eût dû être arrêté.
Javert reprit :
— Cette misérable vient d'insulter monsieur le maire.
— Ceci me regarde, dit M. Madeleine. Mon injure est à moi peut-être. J'en puis faire ce que je veux.
— Je demande pardon à monsieur le maire. Son injure n'est pas à lui, elle est à la justice.
— Inspecteur Javert, répliqua M. Madeleine, la première justice, c'est la conscience. J'ai entendu cette femme. Je sais ce que je fais.
— Et moi, monsieur le maire, je ne sais pas ce que je vois.
— Alors contentez-vous d'obéir.
— J'obéis à mon devoir. Mon devoir veut que cette femme fasse six mois de prison.
M. Madeleine répondit avec douceur :
— Écoutez bien ceci. Elle n'en fera pas un jour.
— Monsieur le maire, permettez…
— Plus un mot.
— Pourtant…
— Sortez, dit M. Madeleine.
Javert reçut le coup, debout, de face, et en pleine poitrine comme un soldat russe. Il salua jusqu'à terre monsieur le maire, et sortit.Fantine se rangea de la porte et le regarda avec stupeur passer devant elle.
Cependant elle aussi était en proie à un bouleversement étrange. Elle venait de se voir en quelque sorte disputée par deux puissances opposées. Elle avait vu lutter devant ses yeux deux hommes tenant dans leurs mains sa liberté, sa vie, son âme, son enfant; l'un de ces hommes la tirait du côté de l'ombre, l'autre la ramenait vers la lumière. Dans cette lutte, entrevue à travers les grossissements de l'épouvante, ces deux hommes lui étaient apparus comme deux géants; l'un parlait comme son démon, l'autre parlait comme son bon ange. L'ange avait vaincu le démon, et, chose qui la faisait frissonner de la tête aux pieds, cet ange, ce libérateur, c'était précisément l'homme qu'elle abhorrait, ce maire qu'elle avait si longtemps considéré comme l'auteur de tous ses maux, ce Madeleine! et au moment même où elle venait de l'insulter d'une façon hideuse, il la sauvait! S'était-elle donc trompée? Devait-elle donc changer toute son âme?... Elle ne savait, elle tremblait. Elle écoutait éperdue, elle regardait effarée, et à chaque parole que disait M. Madeleine, elle sentait fondre et s'écrouler en elle les affreuses ténèbres de la haine et naître dans son coeur je ne sais quoi de réchauffant et d'ineffable qui était de la joie, de la confiance et de l'amour.
Jean Valjean promet à Fantine de l'aider à récupérer sa fille.



Merci :)

1

Réponses

  • Utilisateur Brainly
2014-04-08T21:46:53+02:00

Cette réponse est certifiée

×
Les réponses certifiées contiennent des informations fiables et sérieuses attestées par une équipe d'experts triés sur le volet. Brainly propose des millions de réponses de haute qualité, toutes soigneusement modérées par les membres les plus fiables de notre communauté, mais les réponses certifiées frôlent l'excellence.
1. Javert veut mettre Fantine en prison: "Cette femme fasse 6 mois de prison"
Madeleine veut au contraire l'en sauver: "Elle n'en fera pas un jour."

2. a. Javert l'accuse d'avoir insulte un bourgeois et un maire.
b. Cela montre la sans-pitie de Javert: si quelqu'un merite selon lui la prison, elle la fera.