Réponses

Meilleure réponse !
2014-04-02T09:39:08+02:00
-1/ Le trouvère ou troubadour en racontant l'histoire, (souvent chantée) s'adresse aux auditeurs, son public.
Les verbes vouloir et se terminer sont conjugués au présent de l'indicatif. La valeur de ce temps : il s'agit du présent de "l'énonciation". En effet, le trouvère ou troubadour intervient par moment tout en racontant l'histoire.

-2/ Cette partie constitue le récit. Les 2 lieux : le marché et la maison du vilain.
3/ a) cette phrase résume la morale de cette histoire (ou fabliau).
b) Le temps employé est le présent de l'indicatif. S'agissant de la morale, c'est le temps de la vérité.

4/a)Le voleur trompe Briffaut.b) Le voleur qui voulait dérober le drap que portait Brifaut a trouvé l'idée de coudre une partie du drap sur son habit.Par la suite il l'a fait tomber et en a profité pour détacher le drap et en avoir possession.
5/Le narrateur emploie le mot "vilain" pour présenter Brifaut. Un vilain est un paysan libre.
6/ Le conteur prend parti pour le voleur. Il ridiculise Brifaut et ne condamne pas le voleur qui triomphe grâce à la ruse.
La morale de cette histoire condamne non pas le voleur mais le volé, car c'est un être excessif : "Ainsi bien des gens, à cause de leur nature excessive, meurent dans le chagrin et la honte".

7/ par l'emploi du présent de l'indicatif, du pronom personnel du dialogue "tu".
9/ Le larron est rusé, moqueur et flatteur (en appelant "sire" Brifaut).

10/  "Brifauder" est une invention de la femme. Brifaut est accusé de tromperie, et son nom devient synonyme de tromper .