Réponses

Meilleure réponse !
2014-03-31T22:24:34+02:00
Doit-on renoucer aux spécificités de sa culture pour s’intégrer dans une nouvelle société ou un nouveau pays? Mon réponse est “Non”. Ce n’est pas nécessaire. Je pense que vivre en accord avec les spécificités de sa propre culture ne contredit pas s’intégrer dans un nouveau environnement. Les deux choses sont complètement compatible. 
Si on veut garder sa propre identité, on peut choisir de parler, manger et comporter suivant sa propre coutume quand on est parmi des familles et des amis qui partagent la même culture que soi-même. On peut célébrer les fêtes uniques de sa culture et suivre la religion qu’on croit en dans la vie privée. Mais quand on est parmi les gens d’une autre culture et on a envie de s’intégrer, on peut changer sa mode de vie et adopter un autre système de coutume qui est populaire parmi les gens locals. En ce cas, parler la langue qu’ils utilisent, manger les aliments qu’ils aiment et compredre leur religion va laisser la tâche de s’intégrer plus facile. C’est vrai que ça peut être difficile au début. Mais après une période de temps et beaucoup d’effort, quand on s’est vraiment intégré avec les gens autochtone, ce tâche difficile devient une activité quotidienne. Les coutumes qui se semblait bizarre et déroutant devient une partie de sa vie. En conséquence, on a gagné quelques nouvelles characteristics sans perdre sa spécificité originale et on devient un métis.
2014-03-31T22:35:05+02:00
Non, en aucun cas on doit renoncer  aux spécificités de sa culture pour s'intégrer, ça fait parti de l'identité de chacun !
Par contre il faut aussi respecter celles des autres, l'un de ne va pas sans l'autre !
On peut je pense respecter les spécificités de sa culture lorsqu'on est chez soi, et faire en sorte de ne pas trop mettre en avant celle ci lorsqu'on est en collectivité.
Par contre faire connaître sa différence peut enrichir les personnes qui nous entourent et qui veulent apprendre et comprendre.
On peut je pense adapter aussi nos habitudes de vie à celles dans le pays qu'on habite.
C'est aussi un moyen de s'intégrer.