Bonjour il faut lire le texte et repondre au question :
Mercii d'avance !!


Vers
la fin de 1815, un homme, un inconnu, était venu s’établir dans
la ville et avait eu l’idée de substituer, dans cette fabrication
de bijoux d’imitation, la gomme laque à la résine.
En moins de trois ans, l’auteur de ce procédé était devenu
riche, ce qui est bien, et avait tout fait riche autour de lui, ce
qui est mieux. Il était étranger au département. De son origine,
on ne savait rien ; de ses commencements, peu de chose. On
contait qu’il était venu dans la ville avec fort peu d’argent,
quelques centaines de francs tout au plus.

C’est
de ce mince capital, mis au service d’une idée ingénieuse,


qu’il
avait tiré sa fortune et la fortune de tout ce pays.


À son
arrivée à Montreuil-sur-mer, il n’avait que les vêtements, la
tournure et le langage d’un ouvrier.


Il
paraît que, le jour même où il faisait obscurément son entrée
dans la petite ville de Montreuil-sur-mer, à la tombée d’un soir
de décembre, le sac au dos et le bâton d’épine à la main, un
gros incendie venait d’éclater à la maison commune. Cet homme
s’était jeté dans le feu, et avait sauvé, au péril de sa vie,
deux enfants qui se trouvaient être ceux du capitaine de gendarmerie
; ce qui fait qu’on n’avait pas songé à lui demander son
passeport. Depuis lors, on avait su son nom. Il s’appelait le père
Madeleine.

On
l’a vu, le pays lui devait beaucoup, les pauvres lui devaient tout,
ses ouvriers en particulier l’adoraient, et il portait cette
adoration avec une sorte de gravité mélancolique. Quand il fut
constaté riche, « les personnes de la société » le saluèrent,
et on l’appela dans la ville monsieur Madeleine ; ses ouvriers et
les enfants continuèrent de l’appeler le père Madeleine, et
c’était la chose qui le faisait le mieux sourire. À mesure qu’il
montait, les invitations pleuvaient sur lui. « La société » le
réclamait. On lui fit mille avances. Il refusa.







1)
a.
Par quels noms ou pronoms le personnage est-il designé ?
b.
Renseignent-ils precisément le lecteur ?




3)
Qui se cache derriere le pere Madeleine ? Relevez dans le texte
trois indices qui permettent de répondre.



4)
a.
En quoi le parcours du pere Madeleine est t-il une métamorphose ?
b.
Quelles qualités du personnage revele

t-il ?




6)Quelles
attituder M. Madeleine a t-il vis à vis :

a.
Des ouvriers ? b. de la société ? c. comment l'expliquez
vous ?



svp aidez moi merciii d'avance :) je vous s'en supplie ;)

1

Réponses

2014-03-29T16:40:59+01:00
1a) "Un homme", "Un inconnu", "l'auteur de ce procédé" "Il", "Monsieur Madeleine"

1b) Que le village sait peu de chose sur lui.

3a) Jean Valjean. Ce qui le trahit dans ce texte est : "Langage d'un ouvrier"; "on n'avait songer à lui demander son passeport."

4a) On sait que Jean Valjean est un ancien bagnard. Il est désormais un homme riche, et intégré dans la société ! 
4b) On voit donc en ce nouveau Jean Valjean qu'il est foncièrement gentil.

6) Il est chaleureux avec les ouvrier mais évite la société. En effet il se rappelle de son ancienne vie d'ouvrier et de bagnard.