BONJOUR POUVEZ VOUS AIDER C EST VRAIMENT URGENT A REPONDRE AU QUESTIONS SUIVANTES

Baudelaire : L'Albatros
Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

1) Expliquez ce qui fait sa singularité

2) La dimension sacrificielle est elle representé dans le poeme de baudelaire ? quel sens donne t il a la souffrance ?

1

Réponses

Meilleure réponse !
2014-03-29T23:30:05+01:00


1) C'est un poème composé de quatre quatrains en alexandrins dont la forme est traditionnelle, avec alternance de rimes féminines et masculines respectée et rimes croisées.

Le tout est une métaphore de la souffrance du poète.

2) L'albatros règne en roi dans le ciel mais est sacrifié à la distraction et la méchanceté des hommes, et il devient une pauvre chose inadaptée entre leurs mains.

Cette souffrance est inutile car sa place n'est pas sur les planches du bateau, mais elle amuse les hommes en mal de distraction.

De même, le poète se situe au-dessus de la mêlée et est puissant tant qu'il n'est pas mélangé à la société. En revanche, il est inadapté à la vie en société de la même façon que l'albatros est inadapté au navire. On peut penser que sa souffrance de poète est semblable à celle de l'albatros sacrifié.